LE DIRECT
En haut à gauche : La Maison ; à droite : Quoi/Maintenant ; en bas : Don Quichotte

Théâtre : "Le personnage principal de cette compagnie est le langage"

56 min
À retrouver dans l'émission

Théâtre ce soir avec une proposition du TgStan, "Quoi/Maintenant" ; une pièce d'Euripide, "Les Bacchantes" et une autre inspirée de Don Quichotte, "Dans la peau de Don Quichotte".

En haut à gauche : La Maison ; à droite : Quoi/Maintenant ; en bas : Don Quichotte
En haut à gauche : La Maison ; à droite : Quoi/Maintenant ; en bas : Don Quichotte Crédits : La Colline / Théâtre de la Bastille / Nouveau théâtre de Montreuil

Quoi/Maintenant, jusqu'au 9 février au théâtre de la Bastille

De et avec Jolente De Keersmaeker, Els Dottermans, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen.

Présentation officielle : La compagnie tg STAN revient cette année avec Quoi/Maintenant, d'après la courte pièce de Jon Fosse Dors mon petit enfant en guise de prologue poétique, suivi de la comédie caustique Pièce enplastique de Marius von Mayenburg.

La première s'apparente à un véritable écrin de mots dans lequel les dialogues désarticulés, le rythme et les sonorités semblent primer sur le sens : une pièce faite pour ces Flamands dont le langage est le terrain de jeu privilégié ! La deuxième, tel un prolongement comique à ce préambule, met en scène une femme de ménage engagée par un couple libéral aisé et a priori large d’esprit... Entre tolérance et préjugés, hypocrisie et humiliation, cette satire décapante – dont s'empare tg STAN en bouleversant les conventions théâtrales – fait vaciller nos idées préconçues sur la famille, l'art et la société. Un pur moment de plaisir. - M.B.

Le personnage principal de cette compagnie est le langage dont elle s'empare goulûment. Fabienne Pascaud

Ils ont renouvelé l'art de l'acteur et ont presque institué une école de jeu. Mais ce spectacle en roue libre finit par du cabotinage... René Solis 

Cet entre-soi permanent m'a laissée de marbre. Marie-José Sirach 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les Bacchantes, au théâtre de l’Épée de Bois jusqu'au 11 février

Présentation officielle : Les Bacchantes, sont, semble-t-il, la dernière pièce d’Euripide. C’est une grande pièce sur le théâtre, la nature de l’illusion théâtrale et ses effets. Son dieu, Dionysos, LE dieu du théâtre, le maître des illusions et des prodiges, en est même le protagoniste principal. La question principale des Bacchantes, devenue centrale aujourd’hui dans les discours politiques partout dans le monde, est celle de l’identité, identité de nature, d’âge, de sexe, de position sociale, d’origine. Dionysos, lui, est le dieu de la différence, de la métamorphose, de la confusion (sociale, sexuelle, culturelle), du sauvage. En face, le monde de la cité, de la raison, du contrat, de l’identité, des espaces, des territoires bien définis une fois pour toutes. Dionysos est l’Autre, celui qui brouille les frontières entre le divin et l’humain, l’humain et le bestial, l’ici et l’ailleurs et ainsi relie ce qui était séparé. Il construit un rapport entre des mondes qui sans lui resteraient étrangers l’un à l’autre.

Ce n'est pas une pièce montée pour fuir le présent mais pour l’interroger. On redécouvre avec émerveillement ce théâtre primitif. Marie-José Sirach

Si on ne sait pas accueillir l'altérité, voilà ce qui risque d'arriver à notre société. Fabienne Pascaud

On peut aussi lire que Dionysos incarne un danger pour la société dans la soumission à la divinité qu'il instaure. René Solis

Visuel
Visuel Crédits : J. Bosson et H. Bellamy

Dans la peau de Don Quichotte, jusqu'au 10 février au Nouveau Théâtre de Montreuil

Mise en scène Samuel Hercule et Métilde Weyergans (compagnie La Cordonnerie).

Présentation officielle : Le célèbre chevalier imaginé par Cervantès devient le personnage du nouveau ciné-spectacle de La Cordonnerie. Un Don Quichotte qui rêve de justice et d’idéal dans les années 2000. Jusqu’à se perdre.
 

Après le conte de Blanche-Neige, le tandem formé par Samuel Hercule et Métilde Weyergans fait une relecture personnelle d’un mythe de la culture européenne. Dans leur monde mi-cinématographique mi-théâtral, le « génial hidalgo » devient Michel Alonso, modeste bibliothécaire ébranlé par le bug de l’an 2000 au point de se prendre pour un chevalier errant prêt à secourir la veuve et l’orphelin. La troupe de musiciens et de comédiens nous emmène dans une épopée entre le sud de l’Espagne et la Picardie, entre le Moyen‑Âge et le début du troisième millénaire, entre les visions exaltées de Michel Alonso et une réalité plus terre-à-terre, enfin, entre la magie d’un vrai film sonorisé en direct et la présence charnelle des comédiens sur scène. Cette fable mélancolique est servie par la fantaisie et l’humour subtil de La Cordonnerie, sa mise en scène précise comme une horloge, et une osmose encore plus grande entre le plateau et l’écran. Un spectacle tragi-comique pour tous sur la superbe folie de croire en ses rêves.

Leur travail est très fidèle à l'esprit de Don Quichotte. Marie-José Sirach

C'est un spectacle qui raconte la France d'aujourd'hui, la solitude contemporaine, le désarroi d'un ancien soixante-huitard... Fabienne Pascaud

C'est un spectacle d'une grande finesse dans le traitement de ses personnages. René Solis

-
- Crédits : Nouveau Théâtre de Montreuil

Tournée :

16 > 20 janvier 2018 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale
23 janvier 2018 L’Onde, Vélizy Villacoublay
25 janvier > 10 février 2018 Nouveau théâtre de Montreuil, centre dramatique national
27 & 28 février 2018 Théâtre de Villefranche sur Saône
07 & 08 mars 2018 Le Granit, Scène nationale, Belfort
13 > 15 mars 2018 Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon
04 > 06 avril 2018 Comédie de Caen, centre dramatique national de Normandie
10 & 11 avril 2018 Maison de la Culture de Bourges, Scène nationale — centre de création
04 > 06 mai 2018 Théâtre Am Stram Gram, Genève (Suisse)
15 > 19 mai 2018 Théâtre de la Croix Rousse, Lyon 25 mai 2018 L’Apostrophe, Scène nationale Cergy-Pontoise et Val d’Oise — Théâtre de Jouy-le-Moutier
01 > 09 juin 2018 Théâtre de la ville, Paris — Théâtre des Abbesses

Vos commentaires

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......