LE DIRECT

Dictature 2/4 : Brésil : vérités sur la dictature Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par Gilles Mardirossian

52 min
À retrouver dans l'émission

**Brésil : vérités sur la dictature - Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par Gilles Mardirossian** Prise de sons : Benjamin Thuau

Entre 1964 et 1985, le Brésil a connu 21 années de dictature. Contrairement au Chili et à l’Argentine qui ont dès le retour à la démocratie instauré des commissions pour faire la lumière sur leurs années de plomb, il a fallu attendre mai 2012 pour que le Brésil se penche sur son passé douloureux.

 Dilma Roussef devant un tribunal militaire 1970
Dilma Roussef devant un tribunal militaire 1970

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, elle-même a été torturée et emprisonnée dans les années 70 pendant presque trois ans pour ses liens avec la guérilla urbaine, installe alors la commission vérité. Le 10 décembre 2014, elle reçoit le rapport final de la commission. Un texte qui comprend trois gros volumes et atteint 4 300 pages. Il donne les noms de 434 morts et disparus, soit 73 victimes de plus que le précédent recensement réalisé en 2007. Un texte qui établit également une liste de 377 personnes jugées responsables de graves violations des droits de l’homme. La liste commence par les cinq généraux qui se sont succédé à la présidence de la République après le coup d’Etat de 1964, puisque le rapport rejette la thèse d’actes isolés ou d’excès occasionnels, et parle d’une « politique d’Etat », d’une « action généralisée et systématique ». Quel est l’avenir de ce rapport ? Quel impact a eu cette commission pour les « acteurs » de l’histoire d’alors : étudiants, guérilleros, militaires ? Et surtout est-ce que le Brésil d’aujourd’hui se soucie encore de ce passé ?

Avec la cinéaste Lucia Marat, membre de la lutte armée durant la dictature et à ce titre détenue et torturée , Victoria Grabois , membre de l’association «Tortura Nunqua Mais» le général à la retraite Gilberto Rodrigues Pimentel , Fernando Gabeira , ancien membre du MR8 (Mouvement Révolutionnaire du 8 octobre), auteur de «Les guérilleros sont fatigués » publié aux éditions Métaillié, Wadih Damous , membre de la Commission régionale de la Vérité à Rio et Maud Chirio , maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-Est Marne la Vallée.

Filmographie :

Quatre jours en septembre , film de Bruno Barreto

Un homme condamné à mourir de Eduardo Coutinho Dossier Jango de Paulo Henrique Fontenelle Soixante dix de Emilia Silveira Sobral Pinto, un homme incorruptible de Paula Fiuza Démocratie en noir et blanc de Pedro Asbeg

==> pour voir les témoignages complets de la Commission de la vérité ( en portugais), cliquez ici

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......