LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Marche des tricoteuses de Chaligny à Nancy, 1971

En 1971, la marche sur Nancy pour "le droit au travail"

53 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion des 50 ans du Maitron, le dictionnaire du mouvement ouvrier, la Fabrique de l'histoire consacrait une série à l'histoire ouvrière. Cet épisode revient sur la lutte des tricoteuses de Chaligny. En 1971, elles sauvaient "la filoche" ; 35 ans plus tard, le bâtiment sera reconverti.

Marche des tricoteuses de Chaligny à Nancy, 1971
Marche des tricoteuses de Chaligny à Nancy, 1971 Crédits : Coupure de presse

Elles sont couseuses, raccoutreuses, pointeuses, gratteuses, graphiqueuses, piqueuses ou matelasseuses, à la "filoche" de Chaligny en Meurthe-et-Moselle. Alors que le marché du textile s’achemine inéluctablement vers la crise, elles apprennent officiellement au mois de juin 1971, que leur filature va fermer. Les ouvrières refusent unanimement ce licenciement de tout le personnel et simultanément, le conseil général, le préfet, les élus de la majorité gouvernementale expriment leur protestation.

Le lendemain, la grève est votée : les femmes décident d’occuper l’usine sans interruption puis d’organiser une grande marche sur Nancy pour réclamer le droit au travail.

Parties 400 de Chaligny, elles se retrouvent presque 5000 place Stanislas après 16 kilomètres à pied. De nombreuses autres entreprises de la région, des responsables municipaux ou des commerçants se sont joints à elles. A l’arrivée, c’est la victoire puisque le conflit, à court terme, va trouver une issue heureuse, c’est-à-dire la reprise de l’activité sous le label d’une nouvelle marque.

Les filles de Chaligny, grâce à leur lutte, montrent la voie à suivre. Effectivement, cela s’est rarement vu : des femmes occupant leur usine et prenant leur destin en mains. Elles veulent avoir un emploi, aiment leur travail et récusent le statut de main d’œuvre d’appoint.

En 2008, avant que la superbe bâtisse de la filature avec ses verrières et sa façade en briques oranges ne soit en partie détruite pour être reconvertie en médiathèque, les tricoteuses vont se raconter : revenir sur leur entrée à la Filoche, parler de leur métier et de leurs combats, au cours d’un atelier d’écriture initié par la mairie de Chaligny.

Un documentaire de Séverine Liatard et Anne Fleury, avec les témoignages de Jacky Boutron, Paulette Goguet, Anny Laurent, Janine Olmi, Filipe Pinho, Annie Ravailler, Claudette Robert-Vairelles et Joëlle, Jean-Paul Vinchelin, Yves Vinchelin.

La marche des tricoteuses de Chaligny sur Nancy, le 17 juin 1971, coupure de presse
La marche des tricoteuses de Chaligny sur Nancy, le 17 juin 1971, coupure de presse Crédits : Séverine Liatard - Radio France
La marche des tricoteuses de Chaligny sur Nancy, le 17 juin 1971, coupure de presse
La marche des tricoteuses de Chaligny sur Nancy, le 17 juin 1971, coupure de presse Crédits : Séverine Liatard - Radio France
Annie Ravailler à sa machine
Annie Ravailler à sa machine Crédits : Séverine Liatard - Radio France
Machine à coudre offerte à Annie Ravailler avant la fermeture définitive de l'entreprise en 1994
Machine à coudre offerte à Annie Ravailler avant la fermeture définitive de l'entreprise en 1994 Crédits : Séverine Liatard - Radio France
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......