LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Ballet Bolchoï

Le Bolchoï à Paris, un petit tour et puis s’en va

7 min
À retrouver dans l'émission

En 1954, les ballets russes viennent se produire à l’Opéra de Paris. L’événement fascine et la presse se précipite pour voir ces légendes de la danse classique.

Le Ballet Bolchoï
Le Ballet Bolchoï Crédits : PHILIPPE MILLEREAU / DPPI media - AFP

En 1954, les ballets russes viennent se produire à l’Opéra de Paris. L’événement fascine et la presse se précipite pour voir ces légendes de la danse classique. On peut ainsi lire dans Le Monde, du 7 mai 1954 :

« Déjà depuis trois jours les Russes travaillent à force. Ils s’entraînent le matin au Foyer de la danse et répètent l’après-midi sur le plateau avec l’orchestre. Les tenues de travail des danseuses, sans points communs avec les collants de nos ballerines, sont des tuniques tombant jusqu’aux pieds, modèle chemises de nuit ; leurs chaussons sont mous, à semelles de caoutchouc. L’entraînement, que suit et non devance le piano d’accompagnement, paraît assez libre, consistant surtout pour les sujets femmes en de simples enchaînements de déboulés. Parmi les hommes, les « porteurs », qui forment une classe à part, s’exercent à la voltige aérienne de leurs partenaires comme le feraient des acrobates sur le tapis-brosse. L’atmosphère des répétitions est extrêmement sérieuse ».

Mais la bataille de Diên Biên Phu écourte la tournée du Bolchoï…

Avec : Stéphanie Gonçalves

Lien

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......