LE DIRECT
Une histoire de l'Allemagne au XXe siècle
Épisode 2 :

1945-1950. L’exode des Allemands d’Europe de l’Est

52 min
À retrouver dans l'émission

Retour sur un transfert de populations dramatique, et longtemps passé sous silence, en compagnie de Reintraud Bork, Renate Gundogar, Rudolf von Thadden et Birgit Göttgens. Nés en Poméranie, en Silésie ou en Pologne occupée, ils avaient entre 4 et 16 ans lorsqu’ils ont dû quitter leur pays. En 1945.

Convoi de réfugiés allemands fuyant les territoires de l'est (forêt de la Spree, Lusace), février 1945
Convoi de réfugiés allemands fuyant les territoires de l'est (forêt de la Spree, Lusace), février 1945 Crédits : Arthur Grimm/Ullstein Bild - Getty

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, près de vingt millions d’Allemands vivent à l’Est des rives de l’Oder et de la Neisse, frontière actuelle entre l’Allemagne et la Pologne. Parmi eux, la moitié réside dans les provinces orientales du Reich, telles que la Poméranie, la Silésie ou la Prusse orientale. Les autres vivent dispersés dans des régions allant des Etats baltes à la Yougoslavie. La guerre de Hitler et son obsession de germaniser l’Est de l’Europe sèment la mort et la terreur pour des millions de personnes, tout particulièrement en Pologne et en Union soviétique. A la fin du conflit, la responsabilité de ces crimes retombe sur les populations allemandes.

En janvier 1945, la Wehrmacht ne parvient pas à stopper l’offensive russe. Jusqu’au printemps, 7 millions d’Allemands fuient leurs foyers et accompagnent le reflux de leur armée vers l’Ouest. Après la capitulation du 8 mai, tout retour leur est interdit. Quant aux minorités allemandes des pays d’Europe centrale et orientale, elles sont chassées à leur tour. Les Alliés légalisent ces expulsions lors de la conférence de Potsdam. Divisée et occupée, l’Allemagne voit affluer, entre 1945 et 1950, plus de 12 millions de réfugiés.

  Photo réfugiés Poméranie
Photo réfugiés Poméranie Crédits : Radio France

Retour sur un transfert dramatique et longtemps passé sous silence, en compagnie de Reintraud Bork, née à Guscow en Poméranie, Renate Gundogar, née à Weisswasser en Silésie, Rudolf von Thadden, né à Trieglaff en Poméranie, et Birgit Göttgens, originaire des Pays baltes et née à Posen dans la Pologne occupée. Ils avaient entre 4 et 16 ans lorsqu’ils ont dû quitter leur pays.

Carte du Reich
Carte du Reich Crédits : Radio France
  • L’exode des Allemands d’Europe de l’Est, un documentaire de Jeanne Guérout et Anne Fleury

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......