LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En 1963 dans le film éponyme de Joseph L. Mankiewicz, Elizabeth Taylor incarne une Cléopâtre de légendre
Épisode 1 :

Retour sur la figure mythique de Cléopâtre

51 min
À retrouver dans l'émission

De quelles sources les historiens disposent-ils pour aborder une personnalité comme Cléopâtre (69 av. J.-C. - 30 av. J.-C.) ? Comment comprendre la place unique que la dernière reine d'Égypte de l'époque ptolémaïque a prise dans l’histoire ? Quel était le statut des femmes à cette époque ?

En 1963 dans le film éponyme de Joseph L. Mankiewicz, Elizabeth Taylor incarne une Cléopâtre de légendre
En 1963 dans le film éponyme de Joseph L. Mankiewicz, Elizabeth Taylor incarne une Cléopâtre de légendre Crédits : Universal History Archive/UIG - Getty

Emmanuel Laurentin s'entretient avec Bernard Legras, professeur d’histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Comment comprendre la place qu'a prise Cléopâtre dans l’histoire ? Quel était le statut des femmes à l'époque ?

Bernard Legras : Sur le plan global, d'une part, l’époque hellénistique est vraiment une période d’émancipation des femmes par rapport à la période classique. Les petites filles qui appartiennent aux familles de haut rang peuvent accéder à l’école, et on a des femmes lettrées, des femmes philosophes comme Hypatie. D’autre part, le système de pouvoir des Ptolémée, s’il est un pouvoir monarchique personnel, est celui d’un couple ; les décrets royaux mentionnent toujours le roi et la reine, voire les princes. C’est une famille qui règne. Les reines ont donc un rôle officiel. Ces femmes éduquées pouvaient donc jouer un rôle de conseil. Et cela est arrivé tôt, dès Ptolémée II Philadelphe. Avant la « grande » Cléopâtre dont nous parlons, il y en avait eu six ! Dans la dynastie des Ptolémée, de nombreuses femmes ont pu déployer leurs talents et jouer un rôle politique.

De quelles sources disposent les historiens pour essayer de saisir la réalité de l'action politique de Cléopâtre ?

Bernard Legras : La papyrologie est née au début du XVIIIe siècle, le premier papyrus a été publié en 1788. Mais depuis une vingtaine d’années, un phénomène majeur s’est produit : c’est le travail de recherche sur les papyrus en démotique, en langue égyptienne. Nous avons environ 6 000 papyrus en grec pour l’époque ptolémaïque – soit trois siècles d’histoire - qui se termine en 30 avant J. C. avec la mort de Cléopâtre. Nous avons fait des trouvailles sensationnelles parmi lesquelles le fameux papyrus dit de Cléopâtre publié dans les années 1980 et qui porte sa signature manuscrite. Un document tout à fait exceptionnel, qui a fait couler beaucoup d’encre ! Parfaitement conservé, il est en grec, c’est une ordonnance sur laquelle nous avons sa signature : « j’ai approuvé » ce qui montre que Cléopâtre règne bien, qu’elle est maître du pays. 

Lien

Centre d’études alexandrines 

Et aussi le premier épisode d'un nouveau feuilleton "Balade dans les Archives nationales" par Séverine Liatard et Charlotte Roux, qui fera le récit du transfert des fonds contemporains des Archives Nationales à Pierrefitte et à Fontainebleau.

Intervenants
  • professeur d’histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......