LE DIRECT
SÉRIE

De l'histoire locale à la micro-histoire

4 ÉPISODES (4 DISPONIBLES)
"Reconstituer un vécu inaccessible aux autres approches historiographiques" : cette citation de Carlo Ginzburg et Carlo Poni datant de 1981 pourrait être la définition du projet scientifique que s'est donné la micro-histoire. Au travers de cette série, nous nous demanderons comment la dimension du local a été prise en compte par les...
À retrouver dans l'émission
La Fabrique de l'Histoire
Tous les Épisodes
52 min
LE 26/11/2012

Ancien instituteur, Jacques Sigot, explore depuis plus de trente ans l'histoire de ville, Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire. Cet historien local...

52 min
LE 27/11/2012

La Roquette, autrefois appelée Vieux-Bourg est un quartier du centre-ville d'Arles. Investi par les Gitans dès le XVe siècle, il va avec l'industrialisation...

53 min
LE 28/11/2012

L’historienne Charlotte Vorms nous conduit par la main à travers les rues du quartier de la Prosperidad à Madrid, d'abord un lotissement né à la périphérie...

53 min
LE 29/11/2012

Qu'apporte l'approche micro-historique à l'histoire de la Shoah ? Comment l’étude d’une famille, le suivi d'un convoi, l’histoire d’un ghetto ou d’un camp...

À propos de la série

"Reconstituer un vécu inaccessible aux autres approches historiographiques" : cette citation de Carlo Ginzburg et Carlo Poni datant de 1981 pourrait être la définition du projet scientifique que s'est donné la micro-histoire.

Au travers de cette série, nous nous demanderons comment la dimension du local a été prise en compte par les historiens, comment la catégorie ancienne et légèrement méprisée d’"histoire locale" a évolué jusqu’à nourrir celle, plus prestigieuse, de la micro histoire. Quatre émissions, quatre temps d'exploration de ce champ passionnant : le portrait de Jacques Sigot, historien local de sa ville de Montreuil-Bellay dans le Maine et Loire, puis deux portraits de quartiers, celui de la Roquette à Arles et ses évolutions depuis la première moitié du XXe siècle au gré des différentes vagues de migration qui s’y sont succédé, et celui de la Prosperidad à Madrid depuis sa création dans les années 1860 jusqu’au déclenchement de la guerre civile espagnole, et enfin dernier volet de cette série, une réflexion sur la façon dont la micro-histoire urbaine permet de renouveler les approches sur l'histoire de la Shoah.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.