LE DIRECT
xx

Notre-Dame de Paris : une oeuvre de pierre et de papier

52 min
À retrouver dans l'émission

Lundi 15 avril, un incendie s'est déclaré dans les combles de Notre-Dame, provoquant l'effondrement de la flèche de la cathédrale, monument emblématique classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. Au lendemain de ce drame, La Fabrique bouscule son programme pour donner la parole à des historiens.

xx
xx Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / Ludovic MARIN - AFP

Sans  doute, c’est encore aujourd’hui un majestueux et sublime édifice que l’église de Notre-Dame de Paris. Mais, si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant les dégradations, les mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument, sans respect pour Charlemagne qui en avait posé la  première pierre, pour Philippe-Auguste qui en avait posé la dernière. Sur la face de cette vieille reine de nos cathédrales, à côté d’une ride on trouve toujours une cicatrice. Tempus edax, homo edacior. Ce que je traduirais volontiers ainsi : le temps est aveugle, l’homme est  stupide. Si nous avions le loisir d’examiner une à une les diverses traces de destruction imprimées à l’antique église, la part du temps serait la moindre, la pire celle des hommes." Victor Hugo, Notre-Dame de Paris

Classée au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1991, la cathédrale gothique bâtie sur l'île de la Cité en plein centre de Paris a été lourdement endommagée par un incendie qui s'est déclaré dans les combles du bâtiment lundi 15 avril en fin de journée. La flèche de la cathédrale s'est notamment abattue sur la nef.

Témoin de l'histoire de France depuis le XIIIe siècle - de la conversion au catholicisme d'Henri IV en 1594 au sacre de Napoléon en 1804, des importantes dégradations subies pendant la Révolution française jusqu'aux travaux de restauration entamés en 1843 sous la supervision des architectes Eugène Viollet-le-Duc et Jean-Baptiste-Antoine Lassus, la cathédrale Notre-Dame de Paris a pris, après des débuts modestes, une place accrue dans l’histoire de France jusqu'à devenir l'« église de la nation ».

Emmanuel Laurentin, Anaïs Kien et Victor Macé de l'Epinay retracent l'histoire de la cathédrale gothique avec Claude Gauvard, historienne médiéviste, professeur émérite à l'Université Paris 1, Jean-Michel Leniaud, historien de l’art spécialiste d'architecture, directeur de l’Ecole nationale des Chartes et Emmanuel Blanchard, documentariste, auteur du documentaire-fiction Notre-Dame de Paris, le temps des bâtisseurs.

Claude Gauvard : Notre-Dame est un monument qui résume le rire de l’instant et la soif d’éternité. Parce qu’il a été érigé dans le but de développer la rédemption de l’homme. Sa construction elle-même, comme toute son iconographie expriment l'idée que l’homme peut toujours être sauvé. C’est l’histoire du miracle de Théophile dont le motif de la Vierge intercessrice est le thème central : c’est ce qui fait que ce monument incarne à la fois le présent et la soif d’éternité. 

Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être                                                                                                                          
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;                                                                                                                          
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher                                                                                                                          
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,                                                                                                                          
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde                                                                                                                          
Rongera tristement ses vieux os de rocher !                                                                                                                          
Bien des hommes, de tous les pays de la terre                                                                                                                          
Viendront, pour contempler cette ruine austère,                                                                                                                          
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :                                                                                                                          
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,                                                                                                                          
Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,                                                                                                                          
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort !

Gérard de Nerval, Odelettes
 

Textes lus par Daniel Kenigsberg

A lire aussi...

Intervenants
  • historienne médiéviste, professeur émérite à l'Université Paris 1
  • historien de l’art français, spécialiste de l'architecture et de l'art du XIXe et du XXe siècle, directeur de l’Ecole nationale des Chartes.
  • Réalisateur

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......