LE DIRECT

Europe 1/3

53 min
À retrouver dans l'émission

La signature des Traités de Rome et la naissance de la CEE

Séverine Liatard et Séverine Cassar

Le 25 mars 1957, les Traités de Rome sont signés par les six États membres de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA). Ces Traités instituent alors une Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom) et surtout, la Communauté économique européenne appelée couramment le Marché commun. L'idée européenne s'est construite progressivement mais réapparaît de façon plus large après la seconde guerre mondiale : certains dirigeants politiques veulent créer un espace de paix et de stabilité. Le congrès de la Haye qui rassemble en 1948 différents partisans de l'unification de l'Europe a pour conséquence la création du Conseil européen et des propositions relatives à une organisation structurelle de l'Europe vont rapidement suivre. Selon la proposition de Robert Schuman, la France, la RFA, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg fondent la CECA en 1951. Cette Communauté supprime les droits de douane et ouvre totalement le marché du charbon et de l'acier à partir de 1953. Avec la guerre de Corée, alors que les Etats-Unis veulent réarmer l'Allemagne de l'ouest, la France propose par la voix de Jean Monnet une Communauté européenne de défense (CED). Ce projet ne convient ni aux Etats-Unis, ni à l'Allemagne qui reformulent un traité que refuse de ratifier le France. L'échec de la CED en 1954 semble mettre un terme à tout espoir d'intégration politique de l'Europe occidentale. Les artisans convaincus de l'unification relance cette construction qui aboutit à la signature des Traités de Rome.

En s'engageant dans cette union, les six pays sont décidés à coopérer dans tous les domaines, économiques mais aussi politiques, sociaux puis culturels. Au moment de cette signature historique qui se déroule dans la capitale italienne, Gaetano Martino, Konrad Adenauer, Paul-Henri Spaak ou Christian Pineau prennent la parole pour célébrer avec emphase cette union et son histoire.

Avec les témoignages de Gérard Bossuat (professeur émérite de la chaire Jean Monnet d’histoire de l’intégration européenne à l’université de Cergy-Pontoise) Jean-Pierre Gouzy , (journaliste et militant actif de la construction européenne dès la Libération) Jean Flory (chef de cabinet de Robert Marjolin, représentant de la France à la Commission européenne en 1958).

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......