LE DIRECT
Reykjavik, siège de la banque Kaupthing, nationalisée avec les deux autres grandes islandaises le 9 octobre 2008
Épisode 4 :

L’Islande, 10 ans après. Ce que la crise nous a fait

53 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui, "L’Islande, 10 ans après. Ce que la crise nous a fait", un documentaire d'Anaïs Kien réalisé par Anne Fleury.

Reykjavik, siège de la banque Kaupthing, nationalisée avec les deux autres grandes islandaises le 9 octobre 2008
Reykjavik, siège de la banque Kaupthing, nationalisée avec les deux autres grandes islandaises le 9 octobre 2008 Crédits : OLIVIER MORIN / AFP - AFP

En octobre 2008, l’Islande fait la Une de tous les journaux européens. Cette île battue par les vents arctiques - colonie danoise pendant près de sept siècles, base stratégique américaine pendant la Guerre Froide - connaît la plus grande crise de son histoire, depuis son indépendance en 1944. Frappés par une crise financière sans précédent, les Islandais subissent une inflation et une dévaluation vertigineuses de leur monnaie. Mais dans la mémoire immédiate, l’Islande reste la nation héroïque qui a refusé d’assumer les dettes de ses banques et qui, en quelques années seulement, a réussi à redresser une situation économique catastrophique. La crise morale qui a accompagné le crash islandais s’est doublée de réflexions sur les valeurs islandaises qui lui ont permis de surmonter de nombreuses catastrophes. Mais les questionnements qui ont éclos à la faveur de la crise ont fait long feu... une fois la prospérité retrouvée. 

Dix ans après la crise financière qui a ébranlé l'Islande, les "néo-vikings" ont-ils vraiment refondé leur système de valeurs ?
Dix ans après la crise financière qui a ébranlé l'Islande, les "néo-vikings" ont-ils vraiment refondé leur système de valeurs ?

Avec Torfi Tulinius, professeur d'études islandaises, Gudmundur Halfdanarsson, historien et doyen de l'université de Reykjavik, Magnus Kristjansson, ancien éducateur devenu guide touristique, Asta Ingibjartsdottir, enseignante, Bjorn Thorsteinsson, sociologue, Lionel Cordier, chercheur en sciences politiques et Snaebjorn Brynjarsson, metteur en scène, comédien et député suppléant du Parti Pirate au Parlement islandais. 

Bibliographie : Lionel Cordier, L'Islande en ses crises, recension de l'ouvrage co-dirigé par V. Ingimundarson, P. Urfalino et I. Erlingsdóttir  Iceland’s Financial Crisis : The Politics of Blame, Protest and Reconstruction, Routledge.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......