LE DIRECT
Stagiaires sortant de la caserne Richemont, première promotion nantaise, 1959
Épisode 2 :

Des femmes au service de la formation des jeunes filles dans la guerre d'Algérie

51 min
À retrouver dans l'émission

Le SFJA, Service de formation des jeunes en Algérie, est créé entre la crise du 13 mai 1958 et l’annonce par De Gaulle à Constantine du lancement d’un plan de développement économique et social en Algérie.

Stagiaires sortant de la caserne Richemont, première promotion nantaise, 1959
Stagiaires sortant de la caserne Richemont, première promotion nantaise, 1959 Crédits : Collection particulière Liliane Comte Guérin

Cet organisme hybride, à la fois civil parce qu’il dépend du gouvernement général et militaire parce qu’encadré par l’armée, est pensé dans le cadre d’une action de pacification. Il s’agit alors de gagner les faveurs des populations civiles pour les attirer vers le modèle d’une Algérie nouvelle liée à la France. Le SFJA fait de la formation des garçons et des filles une priorité face à un déficit évidemment de la scolarisation des enfants musulmans : en 1954, plus de 80% d’entre eux ne sont pas scolarisés. 

Quatre-cent jeunes femmes issues de toutes les communautés présentes en Algérie sont donc formées à Nantes pour mener un travail relationnel avec les familles, alphabétiser et dispenser aux filles un enseignement ménager.

La carte de Paule Lesaffre
La carte de Paule Lesaffre Crédits : collection personnelle

De retour en Algérie, les monitrices sont affectées dans différents foyers souvent localisés en zones opérationnelles au sein des Sections administrations spéciales ou des villages de regroupement. Quelques-unes d’entre elles, regroupées aujourd’hui au sein d’une association de vétérans du SFJA, reviennent sur leurs motivations, la manière dont elles concevaient à l’époque leur mission, leur joie mais aussi les dangers encourus dans cette Algérie en guerre.

Un documentaire de Séverine Liatard réalisé par Marie-Laure Ciboulet

Avec les témoignages de Luc Capdevila (historien), Farida Fréhat, Colette Garcia-Arnardi, Nadette Guérin, Meriem H, Paule Lesaffre et Marie-Jeanne Simon-Villalva

À venir dans ... secondes ...par......