LE DIRECT
Statue représentant Jeanne d'Arc dans sa maison natale.

Histoire de Jeanne d'Arc 1/4 : "Se borner à ce qu'on peut savoir est vraiment un défi étant donné qu'on aimerait tout savoir"

52 min
À retrouver dans l'émission

Premier volet d'une série d'émissions consacrées à Jeanne d'Arc avec l'historien Gerd Krumeich qui tente une histoire vraie de la Pucelle loin du mythe et de la passion qu'elle a véhiculés.

Statue représentant Jeanne d'Arc dans sa maison natale.
Statue représentant Jeanne d'Arc dans sa maison natale. Crédits : Alexandre MARCHI/Gamma-Rapho - Getty

----> retrouvez ICI notre série "Balade des Archives Nationales"

Pour débuter cette semaine consacrée à Jeanne d'arc à l'occasion du 600 ème anniversaire de sa naissance, notre invité du lundi est Gerd Krumeich. Historien de la Première Guerre mondiale, professeur émerite de l'Université de Dusseldorff, il a croisé l'histoire de Jeanne d'Arc en travaillant sur le réarmement des années 1910 : il s'étonne alors de voir les catholiques et les militants laïques s'écharper pour la mémoire de Jeanne d'Arc.

Quelques années plus tard, il décide de faire une recherche sur la mémoire de Jeanne d'Arc et son uasage poltique et social, entre le XVIII ème et le XX ème siècle. A l'occasion de sa publication, en 1993, Gerd Krumeich est accusé de ne pas comprendre, en tant qu'allemand, l'histoire de la Pucelle.

Après la légende, il s'est décidé , pour son livre "Jeanne d'Arc en vérité", à tenter une synthèse sur ce qu'on sait de Jeanne. Loin des mythographes, il raconte à partir des sources, l'itinéraire de celle qui a suscité tant d'élucubrations.

Michelet est sans doute l'historien qui a le plus implanté le patriotisme de gauche en France au 19e siècle, c'est pourquoi il est fameux. Mais pour Jeanne d'Arc, il a évité de faire cette théorie des deux France : pour lui, Jeanne était trop précieuse pour la laisser aux querelles intestines françaises. Il en a fait "la dernière figure du Christ au Moyen-Age" et elle était "terriblement seule à la fin". Gerd Krumeich

On a d'un côté ses paroles, sa façon de parler, et d'autre part, on n'a pas de peinture contemporaine d'elle, on n'a pas de visage. On a plein de choses tout à fait personnelles et toujours il y a de grosses lacunes qu'on aimerait remplir mais il faut respecter le miracle qu'il y a. Il ne faut surtout pas commencer à ergoter comme on l'a fait au 19è siècle de savoir si elle a eu des apparitions ou si elle a cru avoir des apparitions. Gerd Krumeich

Intervenants
  • historien allemand, spécialiste de la Première Guerre mondiale, professeur émérite de l’université Heinrich-Heine de Düsseldorf, vice-président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne (Somme)

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......