LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Histoire de la cinéphilie 1/4

53 min
À retrouver dans l'émission

----> retrouvez ICI notre série "Balade des Archives Nationales"

Grand témoin Philippe Cassard

Pour débuter cette semaine, nous recevons le pianiste classique Philippe Cassard, interprète de Debussy et de Schubert, qui vient de publier chez Capricci un dialogue avec Marc Chevrie et Jean Narboni.

Ils y discutent du rapport de la musique et du cinéma: la place de la composition, le jeu entre musique et bande son, les correspondances secrètes entre un film et une oeuvre musicale éloignée...

Nous commençons cet entretien en écoutant le début de la "Soif du mal" d'Orson Welles. Philippe Cassard analyse le rapport des voix et de la musique d'Henry Mancini. Il nous explique comment il est devenu cinéphile et en quoi les films qu'il a pu voir nourrissent la préparation de ses propres enregistrements et concerts.

Au fil de l'émission, nous écoutons ainsi les préludes de Debussy, que notre invité imagine en écho au "Sacrifice" de Tarkovski, le thème d'Amarcord de Nino Rota, celui du Mépris composé par Georges Delerue avant de terminer par une toccata de Debussy.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......