LE DIRECT

Histoire de la droite extrême 1/3

55 min
À retrouver dans l'émission

Histoire de la droite extrême 1/3
Histoire de la droite extrême 1/3
Histoire de la droite extrême 1/3 © Complexe L'historien **Zeev Sternhell** est le grand témoin de cette nouvelle série de **la Fabrique** consacrée aux droites extrêmes. En effet, il y a quarante ans tout juste, il soutint une thèse sur Maurice Barrès dans laquelle il commençait à analyser le tournant des années 1885-1914 sous l'angle du concept des anti-Lumières. A travers elle, il posait déjà les bases d'un extrémisme continu en France, de Barrès jusqu'au régime de Vichy. Ici, il raconte donc comment il a commencé à percevoir ce courant conservateur, anti-démocrate, anti-égalitaire qui fraye son chemin au coeur de la pensée politique française. Et comment cette thèse a d'abord été très mal reçue, attaquée à Sciences-Po et ailleurs, illustration de la façon dont la France a toujours préféré se percevoir comme traditionnellement allergique au fascisme ("*je n'espérais pas être accueilli avec des fleurs* " confie-t-il pour évoquer cette génération qui voulait oublier Vichy). Sternhell, au contraire, nous raconte combien les anti-Lumières ont eu de retentissement au tournant du XIXe-XXe siècle, face à une gauche finalement assez faible. Et il donne quelques pistes pour tenter de comprendre pourquoi des individus de l'envergure de Maurice Barrès, Georges Sorel, Charles Maurras, Gustave Le Bon et d'autres, ont pris au moins en partie le chemin d'une pensée d'extrême-droite.
Intervenants
  • historien des idées, professeur émérite à l'université de Jérusalem, spécialiste de l'histoire du fascisme
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......