LE DIRECT

Histoire de la grève 3/4

55 min
À retrouver dans l'émission

Histoire de la grève 3/4
Histoire de la grève 3/4
Histoire de la grève 3/4 © Radio France En balade, **La Nouvelle fabrique de l'histoire** vous emmène aujourd'hui à Lyon sur la trace des célèbres canuts... Promenade sur les pentes de la Croix-Rousse, lieu des principaux combats : rue de l'Annonciade, place Rouville (Maison Brunet), Place Colbert (cour des Voraces) et jusqu'à la mairie du IVème arrondissement où figure une plaque en hommage aux canuts. **"Vivre en travaillant ou mourir en combattant"** , un documentaire de Séverine liatard et Anne Franchini. A partir du XVII ème siècle, la fabrique de la soie est l'activité principale de l'économie lyonnaise. La soierie fait d'ailleurs de Lyon la plus grande ville industrielle d'Europe. La fabrique de la soie fonctionne autour du couple marchands/fabricants, chefs d'atelier et compagnons. Ces derniers appelés aussi les canuts fabriquent les pièces de tissus. On compte à Lyon, à la veille de la grève de 1831 : 400 fabricants pour 30 000 ouvriers en soie parmi lesquels 20 000 compagnons qui travaillent souvent 15h par jour et gagnent à peine pour vivre. Le prix payé pour une pièce tissée n'a cessé de baisser depuis le début du siècle. La révolution de Juillet réveille des espoirs dans l'esprit des canuts et remet à l'ordre du jour la question du tarif. Des réunions se multiplient entre chefs d'atelier et marchands fabricants. A la suite de négociations, le tarifs est augmenté mais les marchands-fabricants refusent de l'appliquer. Le 21 novembre 1831, des rassemblements se forment à la Croix-Rousse, quartier dédié aux canuts. Les ouvriers sommairement armés se dirigent vers le centre de Lyon au cri de "*Vivre en travaillant ou mourir en combattant* ". Face aux insurgés, les pouvoirs publics sont indécis et les forces de l'ordre vite débordées. Au bout de quelques jours les insurgés sont maîtres de la ville et pour les apaiser, on leur promet une révision du tarif. Pendant ce temps, Paris envoie des troupes qui encerclent quelques jours plus tard la ville. Les autorités procèdent sans difficulté à une remise en ordre... A la suite de cette grève, la situation des canuts ne s'améliore guère mais ceux-ci se sont organisés. Une nouvelle révolte éclatera en avril 1934 : cette fois-ci les revendications sont plus politiques que corporatives... Avec **Bruno Benoit** (professeur d'histoire contemporaine à l'IEP de Lyon), **Maurice Moisonnier** (historien du mouvement ouvrier), et **Bernard Warin** de l'association "Esprit Canut".
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......