LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dessin d'une librairie en 1899. Le XIXe siècle constitue une forme d'âge d'or pour le monde éditorial.
Épisode 1 :

La librairie, une histoire de famille

54 min
À retrouver dans l'émission

Jean Maisonneuve, héritier de la librairie d'Amérique et d'Orient, nous raconte l'histoire de cette maison familiale.

Dessin d'une librairie en 1899. Le XIXe siècle constitue une forme d'âge d'or pour le monde éditorial.
Dessin d'une librairie en 1899. Le XIXe siècle constitue une forme d'âge d'or pour le monde éditorial. Crédits : Heritage Images - Getty

Jean Maisonneuve est l'héritier de la librairie d'Amérique et d'Orient : une histoire de famille qui remonte à 1838, quand son ancêtre Jean-Claude Maisonneuve monte à Paris pour devenir libraire. C'est une période où l’activité d'édition connaît un essor considérable, sous l'impulsion par exemple d'un Louis Hachette.

L'idée de la famille Maisonneuve est de faire du neuf tout en étant fidèle à la tradition et à l’esprit des origines : Jean Maisonneuve dit ici se considérer comme un héritier des premiers éditeurs du Moyen-Âge. 

Il raconte surtout le heurs et malheurs de sa maison d'édition au fil des siècles : les périodes particulièrement difficiles de la Première guerre mondiale ou des les années 1930, les périodes de prospérité comme les années 1950. Il évoque aussi les nouvelles difficultés qu'il rencontre aujourd'hui, notamment avec le développement d'Internet. Il dresse un tableau assez sombre de la situation éditoriale en France, sans pour autant perdre espoir :

Les ventes sont peu importantes. Les milieux cultivés achètent peu. Le public se raréfie. Mais il reste une base, et c'est sur cette base que nous essayons de rebondir. Et nous maintenons des contacts très sérieux avec l’université. 

Jean Maisonneuve porte ainsi un regard lucide sur cette profession en voie de disparition, tout en se refusant au fatalisme et au pessimisme : il pense que la situation, bien qu'actuellement difficile, va s'améliorer. Quoi qu'il en soit, subsiste toujours sa passion pour les livres et les coups de cœur surprenants qui ont marqué toute sa carrière.

Par Emmanuel Laurentin. Réalisation : Véronique Lamendour. Prise de son : Jacques Vinson.

Extrait lu : Les Illusions perdues, Balzac.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......