LE DIRECT

Histoire des mères 3/4

55 min
À retrouver dans l'émission

Il y a cent ans, en mars 1910, le Parlement français votait une loi instituant un congé maternité indemnisé de deux mois pour les institutrices. Ceette loi ainsi que deux ou trois autres, votées entre 1909 et 1913, étaient l'aboutissement de plusieurs décennies de débats sur l'instauration du congé maternité, d'abord pour les ouvrières, puis pour certaines catégories de fonctionnaires. A la veille de la Première guerre mondiale, une certaine unanimité s'était créée entre parlementaires de gauche et de droite pour instituer un tel droit. Ces hommes allaient mettre en place cette "nationalisation des mères" analysée par l'historienne-pionnière en ce domaine Yvonne Kniebiehler. Il s'agissait de mettre fin au déclin démographique et de repeupler une France qui n'était plus, comme au début du XIXème siècle, la première puissance européenne en nombre d'habitants. Aidées par des extraits des débats parlementaires lus par le comédien Bernard Bouillon , les historiennes Catherine Rollet et Véronique Antomarchi nous expliquent les débats vifs qui opposèrent entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle féministes et parlementaires, médecins et catholiques sociaux, à propos de la maternité.

Intervenants
  • spécialiste du tourisme polaire, enseignante à l’INALCO en culture inuit, historienne et géographe enseignante à l’université Paris Descartes
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......