LE DIRECT

Histoire des pratiques amateurs 4/4

53 min
À retrouver dans l'émission

Débat sur les historiens amateurs

Pour conclure cette semaine sur les rapports complexes que nourrissent les amateurs et les professionnels, nous avons choisi de nous arrêter sur le milieu des historiens. une discipline qui se professionnalise au XIX ème siècle, alors que fleurissent des sociétés savantes et autres sociétés d'antiquaires tenues par des élites locales désireuses de valoriser leur petite patrie.

C'est alors que François Guizot, ministre de l'Enseignement public et historien édicte les premières règles sur l'enseignement de l'histoire que se multiplient dans toute la France ces compagnies d'historiens amateurs adeptes de la monographie locale. Ce n'est d'ailleurs pas une concurrence qui va se mettre en place entre les premiers historiens "professionnels" que sont Augustin Thierry ou Jules Michelet, mais plutôt une complémentarité. Les érudits locaux vont collecter de la matière que les historiens de la Nation vont agencer ensuite en de vaste synthèses destinées à donner du sens à ces milliers de découvertes de manuscrits, monuments et autres dolmens.

Avec:

Françoise Hildesheimer , historienne, conservateur général du patrimoine aux Archives nationales et professeur associée à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Olivier Dumoulin , historien, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Caen.

François Ploux , historien, maître de conférence en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......