LE DIRECT
Coutume corse, 1865 : traitement contre le "mauvais oeil". Une femme laisse tomber des gouttes d'huile dans une assiette remplie d'eau qu'elle tient au-dessus de la tête d'un enfant frappé par une malédiction.
Épisode 3 :

La médecine populaire

52 min
À retrouver dans l'émission

Une émission d'archives consacrée à la médecine populaire.

Coutume corse, 1865 : traitement contre le "mauvais oeil". Une femme laisse tomber des gouttes d'huile dans une assiette remplie d'eau qu'elle tient au-dessus de la tête d'un enfant frappé par une malédiction.
Coutume corse, 1865 : traitement contre le "mauvais oeil". Une femme laisse tomber des gouttes d'huile dans une assiette remplie d'eau qu'elle tient au-dessus de la tête d'un enfant frappé par une malédiction. Crédits : Gravure "Histoire de la Corse illustrée" de l'abbé Jean Ange Galeti, 1865 - AFP

Une émission co-animée par Séverine Liatard

Pour ce troisième volet de notre série sur les médicaments et les remèdes, nous nous intéressons au conflit entre médecine universitaire et médecine populaire et mettons à l'affiche guérisseurs, rebouteux, hongreurs mais aussi des charlatans qui, tous, ont eu à faire avec les tribunaux et les médecins diplômés au XIX ème et au XX ème siècles.

En qui a-t-on confiance quand on tombe malade ou qu'on se déplace un membre ? Qui va-t-on voir lorsque les douleurs ( de dent, de tête, de ventre ) sont trop nombreuses ? Quand la médecine universitaire considère-t-elle qu'il faut porter plainte contre ceux qui pratiquent une médecine traditionnelle ?

site de Yvan Brohard

thèse de Sylvain Sionneau

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......