LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Coutume corse, 1865 : traitement contre le "mauvais oeil". Une femme laisse tomber des gouttes d'huile dans une assiette remplie d'eau qu'elle tient au-dessus de la tête d'un enfant frappé par une malédiction.
Épisode 3 :

La médecine populaire

52 min
À retrouver dans l'émission

Une émission d'archives consacrée à la médecine populaire.

Coutume corse, 1865 : traitement contre le "mauvais oeil". Une femme laisse tomber des gouttes d'huile dans une assiette remplie d'eau qu'elle tient au-dessus de la tête d'un enfant frappé par une malédiction.
Coutume corse, 1865 : traitement contre le "mauvais oeil". Une femme laisse tomber des gouttes d'huile dans une assiette remplie d'eau qu'elle tient au-dessus de la tête d'un enfant frappé par une malédiction. Crédits : Gravure "Histoire de la Corse illustrée" de l'abbé Jean Ange Galeti, 1865 - AFP

Une émission co-animée par Séverine Liatard

Pour ce troisième volet de notre série sur les médicaments et les remèdes, nous nous intéressons au conflit entre médecine universitaire et médecine populaire et mettons à l'affiche guérisseurs, rebouteux, hongreurs mais aussi des charlatans qui, tous, ont eu à faire avec les tribunaux et les médecins diplômés au XIX ème et au XX ème siècles.

En qui a-t-on confiance quand on tombe malade ou qu'on se déplace un membre ? Qui va-t-on voir lorsque les douleurs ( de dent, de tête, de ventre ) sont trop nombreuses ? Quand la médecine universitaire considère-t-elle qu'il faut porter plainte contre ceux qui pratiquent une médecine traditionnelle ?

site de Yvan Brohard

thèse de Sylvain Sionneau

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......