LE DIRECT

Histoire des saints 2/4

55 min
À retrouver dans l'émission

Le Bien public, le 25 décembre 1951
Le Bien public, le 25 décembre 1951
Le Bien public, le 25 décembre 1951 © Radio France Comment saint Nicolas se transforme en père Noël, avec heurts parfois... Retour ce jour, grâce au documentaire d'Aurélie Luneau et Christine Robert, sur un incident de parcours dans l'irrestible ascension du personnage en rouge et blanc. **23 décembre 1951, on a brûlé le Père Noël** Sur le parvis de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, le 23 décembre 1951, dans l'après-midi, l'effigie d'un père Noël haut de deux mètres cinquante, fait de fil de fer et de papier rouge et blanc, est brûlé devant plus de deux cents enfants des paroisses dijonnaises. Par ce geste, les incinérateurs (un prêtre et des pauvres de son entourage) entendent s'élever contre les abus de la commercialisation à outrance, les dérives de cette fête de la nativité transformée en débauche de dépenses. Dans ce début des années 50, encore marquée par la seconde guerre mondiale et les difficultés matérielles de nombreuses familles, la vague de décorations, lumières, attractions et autres animations venues des Etats-Unis, sans parler des multiples pères Noël déguisés au coin de grands magasins, semblent insupportable pour les mouvements catholiques du moment. Alors que cette dénonciation transpire dans la presse de l'époque dès l'été 1941, à Dijon, un groupe d'hommes décide d'agir et de brûler l'image du vieux bonhomme. Leur acte va les dépasser et prendre une dimension nationale et internationale. Le lendemain, à l'image de l'année précédente, et en accord avec le chanoine Kir alors maire de Dijon, le père Noël réapparait sur les toits de l'Hôtel de Ville devant un parterre fourni de Dijonnais. Retour sur ce 23 décembre 1941 avec les témoignages du père **Jacques Nourissat** , à l'origine de cette affaire, **Michel Mauérhan** , alors journaliste à la Bourgogne Républicaine, le père **Pierre Antoine** (alors vicaire de la paroisse Notre-Dame), le père **Pierre Reosch** , et **Ginette Dérangère** (jeune dijonnaise de 20 ans). Ce documentaire est suivi d'une rencontre avec **Martyne Perrot** , auteur de plusieurs livres sur Noël retraçant l'histoire de cette fête, ses emprunts culturels, ainsi que les rites et usages sociaux qui s'y attachent.
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......