LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Histoire des sources et archives 3/4

55 min
À retrouver dans l'émission

Emmanuel Laurentin dans les locaux de l'INA à Bry-sur-Marne
Emmanuel Laurentin dans les locaux de l'INA à Bry-sur-Marne
Emmanuel Laurentin dans les locaux de l'INA à Bry-sur-Marne © INA / René Pichet Comme d'autres émissions de la chaîne, **la Fabrique de l'histoire** vous fait aujourd'hui découvrir l'INA et vous emmène pour ce faire en promenade dans les locaux de Bry-sur-Marne près de Paris, là où l'Institut est installé - en partie - depuis 1989. C'est ici, en effet, que sont stockées mais surtout restaurées des dizaines et dizaines d'heures d'enregistrements de programmes télévisés dépuis les origines. Aux côtés d'Emmanuel Laurentin et de Perrine Kervran, balade donc au coeur même du processus de conservation audiovisuelle, puisque l'émission vous invite à suivre l'itinéraire de restauration d'un film 35mm, étape après étape. En direct, on commence par les petites cellules où sont recollés les morceaux de pellicule. Puis, passage par le "télécinéma" avec transfert sur support numérique et correction de la partie image. Avant d'arriver à la correction de la partie sonore et le stockage sur un gigantesque serveur informatique. Par ailleurs l'émission se penche également sur les questions de contenus propres. En effet, elle fait une halte dans la partie documentation de l'INA, là où les émissions sont classées par thèmes, vues et re-vues au gré des besoins du présent. Enfin, dernier détour par la régie de communication d'urgence, l'endroit d'où l'on peut envoyer directement aux chaînes de télévision, par fibre optique, les images rendues nécessaires par l'actualité la plus chaude. Une ligne pour TF1, une autre pour France Télévisions, une autre par le biais de France Télécom. Dans toutes les étapes de cette balade, l'équipe comprend **Marie-Claire Amblard** et **Jean-Michel Rodes** de l'INA, mais également l'historienne **Cécile Méadel** . Tous sont là pour décrire les techniques de conservation mais aussi le classement, ce qu'il veut dire, son importance dans l'organisation de notre mémoire collective.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......