LE DIRECT
Comment le rapport des hommes à la gent équestre a-t-il fonctionné de la Renaissance à la Belle Époque ? Peinture de Théodore Géricault

Histoire du cheval

52 min
À retrouver dans l'émission

Un siècle et quelque après l'invention du moteur à explosion, l'Occident presque totalement oublié le rôle qu'a joué le cheval dans son histoire, qu'il s'agisse de son usage économique et guerrier ou de ses fonctions symbolique, politique et culturelle.

Comment le rapport des hommes à la gent équestre a-t-il fonctionné de la Renaissance à la Belle Époque ? Peinture de Théodore Géricault
Comment le rapport des hommes à la gent équestre a-t-il fonctionné de la Renaissance à la Belle Époque ? Peinture de Théodore Géricault Crédits : Getty

----> retrouvez ICI notre série "Balade des Archives Nationales"

Nous inaugurons un type particulier de semaine en compagnie d'un historien. Cet historien est Daniel Roche. Professeur honoraire au Collège de France où il a tenu jusqu'en 2005 la chaire d'histoire de la France des Lumières.

Historien du livre, de la naissance de la consommation, des choses banales et du luxe, il est aussi cavalier. Et il a entamé il y a quelques années une histoire de la culture équestre en trois volumes, dont le deuxième "La gloire et la puissance" vient de paraître chez Fayard.

Nous avons saisi cette occasion, ainsi que la parution chez Droz d'un livre collectif d'hommage titré "la grande chevauchée; faire de l'histoire avec Daniel Roche", pour lui demander de nous accompagner durant toute cette semaine.

Daniel Roche a eu envie de dialoguer sur ce thème du cheval avec trois historiens lundi, mercredi et jeudi.

Aujourd'hui il discute avec Jacques Mulliez qui, dès les années 70, s'intéressa à l'histoire de la sélection des chevaux et à celle des haras. Une question éminemment politique comme nous le diront nos deux historiens.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......