LE DIRECT

Histoire du socialisme 2/4

53 min
À retrouver dans l'émission

La conquête de Rennes par l’Union de la gauche en 1977

Un documentaire de Séverine Liatard et Anne Fleury

autour d'Edmond Hervé
autour d'Edmond Hervé
combat socialiste
combat socialiste

En 1972, un programme commun de gouvernement « changer la vie » est signé entre les socialistes et les communistes. François Mitterrand dirige l’appareil depuis l’année précédente et c’est Georges Marchais qui se trouve aux commandes du parti communiste. Electoralement cette alliance redonne confiance : aux législatives de 1973, l’Union de la gauche progresse et lorsque Pompidou meurt en 1974, il manque 400 000 voix à François Mitterrand, candidat unique de la gauche, pour l’emporter. Aux municipales de 1977, c’est un raz-de-marée : le PS conquiert 37 nouvelles villes de plus de 30 000 habitants. Rennes, capitale de la Bretagne, fait partie des villes conquises : c’est un jeune universitaire de 35 ans, Edmond Hervé, qui est élu sur une liste de la gauche unie associant des socialistes, des communistes, des radicaux et même un gaulliste de gauche. Il succède à Henri Fréville, démocrate chrétien à la tête de la cité depuis 24 ans qui présente comme successeur, un jeune universitaires giscardien, Jean-Pierre Chaudet.

La victoire de la gauche à Rennes s’explique pour plusieurs raisons : l’influence de Vatican II avec son ouverture au monde moderne et de Mai 68, la naissance d’un nouveau PS rassembleur et bien décidé à prendre le pouvoir, les bienfaits de l’union de la gauche, une jonction réussie entre chrétiens et laïcs ainsi qu’une approche pragmatique des dossiers.

La plupart des membres socialistes de la nouvelle équipe municipale - et Edmond Hervé lui-même - sont des militants associatifs, issus de la JAC ou de la JOC, de la CFDT, du PSU ou du CERES au PS. Ils sont sur le terrain depuis une dizaine d’années déjà et propose à la population une « ville rendue à ses habitants, plus humaines, plus justement gérée, aux côtés des travailleurs, une ville solidaire de la région ».

Avec les témoignages d’Edmond Hervé (maire de Rennes de 1977 à 2008) Martial Gabillard (premier adjoint PS) Jean Normand (adjoint PS) ; Jules Rubion (adjoint PS) Christian Benoist (adjoint PC) et Michel Denis de l’ancienne municipalité d’Henri Fréville.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......