LE DIRECT
Couverture Hors série A suivre, spécial Hergé
Épisode 2 :

Les éditions Casterman aux sources de leur histoire

52 min
À retrouver dans l'émission

Le documentaire de ce jour propose une plongée dans les archives Casterman à Tournai, une descente dans ce kilomètre et demi d’archives pour évoquer l’histoire d’une vieille entreprise familiale et plus largement l'histoire de l’édition et de la bande dessinée.

Couverture Hors série A suivre, spécial Hergé
Couverture Hors série A suivre, spécial Hergé

Un documentaire de Victor Macé de Lépinay, realisé par Marie-Laure Ciboulet

Une fois n’est pas coutume, tout part d’un tweet.

Il y a quelques semaines, Benoît Mouchart, directeur de la bande dessinée chez Casterman, publie sur les réseaux sociaux la photo d’une lettre d’Hugo Pratt retrouvée dans les archives de Casterman à Tournai. On se dit qu’il doit y avoir plein de choses à y découvrir et que ce serait intéressant d’aller y faire un tour.

Puis en cherchant un peu, on découvre qu’un jeune historien, Florian Moine, prépare une thèse sur Casterman et passe une semaine chaque mois enfermé dans ces archives, à ouvrir méthodiquement les classeurs et les cartons.

Et on se rend compte enfin que ce fonds d’archives a lui-même une histoire singulière, et qu’après avoir été oublié pendant une quinzaine d’années dans un obscur garde-meuble, il se trouve aujourd’hui conservé par l’Etat belge, dans d’anciens locaux de Casterman.

Alors on part à Tournai. Et on descend fureter dans ce kilomètre et demi d’archives, avec des historiens, un archiviste, et un membre de la famille féru d’histoire. Puis, à Paris (Casterman n’est-il pas un éditeur franco-belge ?), on rencontrera deux responsables – l’un ancien et l’autre actuel – de la bande dessinée dans l’entreprise.

Que nous apprennent ces archives ? Que vient-on y chercher ? Sont-elles suffisantes pour comprendre le passé ? Bref, comment écrire l’histoire d’une vieille entreprise familiale, qui des livres liturgiques à la revue (A Suivre), en passant par Hergé, Tardi, les 4 as ou Martine, a marqué l’histoire de l’édition et de la bande dessinée ?

Saviez-vous qu'avant de s'appeler Adèle Blanc-Sec, l'héroïne de Tardi se nommait Edith Rabat-Joie ? Et que le patron de Casterman avait protesté contre "l'esprit parisiano-marginal" de la revue "A suivre" éditée par sa propre maison ?

Avec :

- Bernard Desmaële, conservateur des archives de l’Etat à Tournai

- Florian Moine, historien. Thèse en cours : « Casterman (1919-1999) : métamorphoses d’un éditeur franco-belge » sous la direction de Pascal Ory et de Sylvain Lesage

- Sylvain Lesage, maître de conférences en histoire contemporaine à L’Université de Lille 3.

- Benoît Mouchart, directeur de la bande dessinée chez Casterman

- Didier Platteau, ancien directeur de la revue (A Suivre)

- Louis-Donat Casterman

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......