LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une du journal L'Aurore, 9 mars 1979

La fin de l'acier ? (2/4) La bataille de l'acier à Denain

54 min
À retrouver dans l'émission

Décembre 1978, le groupe Usinor annonce la suppression de plus de 20 000 emplois en particulier à Longwy en Lorraine et à Denain dans le Nord. Ce documentaire de Séverine Liatard et Charlotte Roux raconte la rude fin des activités sidérurgiques à Denain, il y a tout juste trente ans.

Une du journal L'Aurore, 9 mars 1979
Une du journal L'Aurore, 9 mars 1979

En décembre 1978, dans le cadre d'un plan de restructuration de la sidérurgie, le groupe Usinor annonce la suppression de plus de 20 000 emplois en particulier à Longwy en Lorraine et à Denain dans le Nord. Cette décision présentée comme un plan de sauvetage de l'acier par le gouvernement et son premier Ministre d'alors, Raymond Barre, rencontre le désarroi puis la colère des ouvriers puis de l'ensemble de la population du Valenciennois qui vit à l'heure des coulées de fonte et d'acier depuis plus de 30 ans. On est sidérurgiste de père en fils. Durant l'hiver 1978-1979, une intense mobilisation se met en place pour continuer « à vivre et travailler au pays ». De grandes manifestations unitaires se déroulent à Denain et à Valenciennes, une radio - Radio-Quinquin - est créée par la CGT à l'image de Radio Lorraine coeur d'acier à Longwy, les associations - familiales, sportives, de commerçants - se joignent au combat des ouvriers. La tension culmine lorsque le directeur d'Usinor-Denain est séquestré ou que des opérations de guérillas urbaines durcissent le conflit. Une panoplie d'actions violentes auxquelles se rallient d'ailleurs certains militants et responsables syndicaux. La lutte des sidérurgistes participe également à une recomposition du champ syndical. La CGT et la CFDT restent en désaccord sur l'analyse et la stratégie à adopter face à cette crise. Les militants cédétistes de Denain ne participeront pas finalement à la grande marche des sidérurgistes sur Paris initiée par la CGT. Malgré un combat acharné de grande ampleur l'arrêt de la production de l'acier est simplement retardé d'un an ou deux. Le plan Mauroy de 1982 prévoit par exemple 12 000 suppressions d'emplois jusqu'en 1986. 

Avec les témoignages d'anciens sidérurgistes et responsables syndicaux - CGT et CFDT - de la région, Jean-Marie Vejux, André Baudouin, Elisé Lerouge, Bernard Lamirand, Daniel Pollet, François Dumez, André Bocquet  et Bernard Ethuin .

"La bataille de l'acier à Denain", un documentaire de Séverine Liatard, réalisé par Charlotte Roux

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......