LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les arts sous le second empire 1/4

52 min
À retrouver dans l'émission

En prélude à la réouverture de la Gaîté Lyrique à Paris, théâtre Napoléon III transformé en lieu de la culture numérique, la Fabrique consacre une semaine aux arts sous le Second Empire.

Nous allons tenter de comprendre si l'Empereur a, bon gré, mal gré, lancé une "politique culturelle".

Car la France de l'époque ne s'est pas simplement développée économiquement. Elle a connu une multiplication des salles de spectacle, pourtant surveillées par la censure. Nous interrogerons ce paradoxe d'un régime autoritaire favorisant les spectacles et dont le souverain alla, une fois par semaine au théâtre ou à l'opéra.

Ce lundi nous recevons Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris. Ce lieu fut, sous le Second Empire, un panorama permettant au public parisien ou de touristes de se placer au coeur des grands événements du monde contemporain, et tout d'abord des batailles de Napoléon III.

Jean-Michel Ribes est un bon connaisseur des auteurs de l'époque et plus particulièrement de Jacques Offenbach, dont il a mis en scène "Le Pont des soupirs", et d'Eugène Labiche, dont il a monté "La Cagnotte" à la Comédie Française voilà plus de vingt ans.

Il nous explique pourquoi ces deux auteurs représentent encore une certaine gaieté parisienne, une légèreté qui n'oublie pas d'être caustique, voire subversive.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......