LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emulsion de moelle épinière de lapin destinée à être inoculée avec le virus contre la rage, Musée de l’Institut Pasteur
Épisode 1 :

La résurgence de certaines épidémies nous oblige-t-elle à repenser leur histoire ?

53 min
À retrouver dans l'émission

Comment les épidémies récentes nous amènent-elles à interroger à nouveau frais celles du passé ? Comment Ebola ou la grippe aviaire permettent-elles de mieux comprendre la peste noire ou les choléras du XIXe siècle ? Eléments de réponse avec Anne-Marie Moulin, médecin, historienne et philosophe.

Emulsion de moelle épinière de lapin destinée à être inoculée avec le virus contre la rage, Musée de l’Institut Pasteur
Emulsion de moelle épinière de lapin destinée à être inoculée avec le virus contre la rage, Musée de l’Institut Pasteur Crédits : BSIP/UIG - Getty

En ouverture de cette série consacrée aux sociétés confrontées aux épidémies, Emmanuel Laurentin s'entretient avec Anne-Marie Moulin, médecin et philosophe, spécialiste d'histoire de l'immunologie, directrice de recherche émérite CNRS.

L’épidémie s’accompagne-t-elle toujours de l’idée de la clôture ?

Une épidémie, c’est toujours la mise en place de frontières. Elles peuvent être immédiates ou lointaines, mais la question de la circulation devient le nœud du problème. L'épidémie c'est aussi l'idée du chaos. Quand l’historien grec Thucydide évoque la peste d’Athènes au Ve siècle avant J.-C. le mot à l’époque ne veut pas dire peste au sens bactériologique d’aujourd’hui – la bactérie ne sera décrite qu’en 1893 par Alexandre Yersin : il désigne une catastrophe. Et c’est le sens qu’il a gardé : dès ce moment, on sait qu’une épidémie entraîne un bouleversement, une révolution de la société, et la plupart des observations de Thucydide peuvent s’appliquer mutatis mutandis à la société d’aujourd’hui.        
Anne-Marie Moulin

#sécurisation #Thucydide #Yersin #chaos #preparedness #peste de Surat #1994

L’épidémie s’accompagne-t-elle toujours de la recherche de bouc-émissaires ?

Oui. Cela peut être les Juifs, les nomades, les pauvres mais aussi… les médecins ! Parce qu’au fond, à qui profite l’épidémie ? Ainsi, au XIXe siècle en particulier, les médecins font l’objet de soupçons, on les accuse d’être des « semeurs de peste », de jeter des cadavres dans des puits pour les empoisonner. En Russie par exemple, comme le raconte Tchekhov, on a tué des médecins parce que qu’on pensait qu’ils étaient les fauteurs de l’épidémie.                              
Anne-Marie Moulin

Les stratégies de lutte contre les épidémies sont complexes… et parfois surprenantes. Peut-on identifier au cours de l’histoire des modèles de réaction, une typologie des mécanismes de riposte ?

Pendant longtemps, les médecins pensaient que le sang-froid était le principal remède contre l’épidémie. On disait d’ailleurs que le choléra était caractérisé par une « peur bleue » parce que son principal symptôme est une déshydratation qui donne au corps du malade une coloration bleuâtre. Comme si la personne voyait la mort arriver, elle a les yeux exorbités. Le remède préconisé était alors de mener une vie normale, de festoyer avec des amis, mais pas trop, d’avoir une bonne discipline de vie et une diététique impeccable. Et surtout de ne pas prendre peur. Au XIXe siècle, il y a encore beaucoup de gens qui ne croient pas à la contagion et il se dit encore que l’essentiel est d’aborder l’épidémie d’un air serein.                                            
Anne-Marie Moulin

#sang froid #école contagionniste #école infectionniste #quarantaine #lazaret

Musiques diffusées

  • Tiken Jah Fakoly, Ebola, aie confiance au docteur
  • La Bolduc, Tout le monde a la grippe

Bibliographie

Intervenants
  • Médecin et philosophe, spécialisée en médecine tropicale. Directrice de recherche émérite au CNRS, professeure associée à l’Université Senghor d’Alexandrie, département Santé
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......