LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Sisteron, sur les traces de la peste de 1720
Épisode 4 :

Sisteron en temps de peste

53 min
À retrouver dans l'émission

1720. Comme d’autres villes en Provence, Sisteron apprend que la peste sévit à Marseille. Que vont décider les élites de la ville ? Faut-il clore la ville pour se protéger ? Filtrer les entrées ? Mais comment survivre à l’intérieur d’un siège contre l’épidémie ?

A Sisteron, sur les traces de la peste de 1720
A Sisteron, sur les traces de la peste de 1720 Crédits : Séverine Liatard - Radio France

1720. Comme d’autres villes en Provence, Sisteron apprend que la peste sévit à Marseille. Que vont décider les élites de la ville ? Faut-il clore la ville pour se protéger ? Filtrer les entrées ? Mais comment survivre à l’intérieur d’un siège contre l’épidémie ? Faut-il en sortir pour continuer à récolter, à vendanger, et tout simplement à vivre ?

Sisteron en temps de peste, un documentaire de Séverine Liatard et Marie-Laure Ciboulet

L’épidémie qui éclate à Marseille en 1720 est la dernière grande épidémie de peste en Europe occidentale. A la fin du mois de mai, Le Grand Saint Antoine débarque cargaison et équipage dans la cité phocéenne. Il arrive du Levant et a fait escale dans des ports touchés par la peste. La maladie est déclarée dans la ville et se propage rapidement. Elle menace également de s'étendre dans la région. Elle atteint d'ailleurs Aix, Arles puis Apt au mois d'octobre. Des foyers se déclarent également en Lozère. Des cordons sanitaires se mettent rapidement en place dans toute la Provence. A Sisteron, petite ville de 3000 habitants située en Haute-Provence, le Conseil de ville, assisté d'un bureau de santé, prend dès le mois d'août des mesures pour se protéger du mal : garde des portes de la ville, contrôle strict des entrées et sorties, mise en quarantaine des étrangers, achat de provisions en quantité suffisante pour nourrir une ville close, surveillance accrue des pauvres et des travailleurs journaliers que l'on projette d'installer à l'extérieur de la cité, procession et dévotion à Saint-Sébastien . Sisteron se prépare activement à la venue du fléau.

Avec Irène Magnaudeix, historienne et auteure de Et en cas de peste, ce qu’à Dieu ne plaise… Chronique d’une ville close. Sisteron (1719-1723) et Régis Bertrand, professeur d'histoire à l'université d'Aix-Marseille, spécialiste de la peste.

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......