LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Mouvements et formations des étudiants d'Afrique noire 2/4

52 min
À retrouver dans l'émission

Le Mai africain. Dakar 68 ou la révolte des étudiants pour la démocratie Un documentaire de Séverine Liatard et Véronique Samouiloff

Université de Dakar aujourd'hui
Université de Dakar aujourd'hui Crédits : Véronique Samouiloff - Radio France

Le 30 mai 1968, alors que la grève estudiantine se répand au-delà de l’université, le président Senghor, déclarait dans un discours radiodiffusé : (…) Ce qui est grave, c’est que sous couleur de revendications corporatives, une minorité prétende bloquer le fonctionnement même des institutions. Par delà les revendications corporatives, il y a une revendication politique dictée par l’étranger. Il s’agit de détruire, avec les structures de notre jeune Etat, l’indépendance nationale elle-même, sans laquelle nous n’aurions aucune raison de vivre

En fait, le mai sénégalais, loin d’être un mimétisme en relation avec les soulèvements qui agitent les universités françaises découle d’un mécontentement général, de toutes les couches de la société, à l’encontre d’une décolonisation inachevée après sept années d’indépendance.

Les étudiants furent les premiers, dès le milieu des années 1960, à contester un régime politique autoritaire et la mainmise totale de l’ancienne puissance coloniale sur l’économie sénégalaise, l’éducation nationale et les affaires de l’État.

Alors que le pays connaît un taux de chômage sans précédent, la crise sociale prend le pas sur la crise universitaire obligeant le gouvernement à entreprendre des négociations et à entrer dans un processus irréversible vers la démocratie.

Avec les témoignages de : Oumar Dioume (étudiant en physique et membre du Conseil d’administration de l’UDES (Union démocratique des étudiants du Sénégal) Ousmane Camara (ancien membre de la direction de la FEANF devenu en 1968 chef de la Sûreté) Marie-Ange Savané ( lycéenne à Dakar puis responsable du syndicat étudiant après la crise de 1968) ; Demba Moussa Dembélé (Lycéen à Saint-Louis) Iba Der Thiam ( responsable du Syndicat des enseignants laïques)et Mbaye Diack (étudiant en mathématique, président de l’UDES en 1968).

Bibliographie :

"Mai 68 à Dakar ou la révolte universitaire et la démocratie" Abdoulaye Bathily (éd. Afrique Contemporaine)

Université de Dakar aujourd'hui
Université de Dakar aujourd'hui Crédits : Séverine Liatard - Radio France
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......