LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le français, le même bain sonore pour tous les francophones ?
Épisode 3 :

La langue française comme paysage sonore

53 min
À retrouver dans l'émission

Dans le cadre de la journée spéciale que France Culture consacre à la francophonie "Le français est une chance", nous nous demandons pourquoi les Français ont tant de mal avec les accents, qu'ils soient régionaux ou étrangers, en compagnie des linguistes Henriette Walter et Philippe Boula de Mareuil

Le français, le même bain sonore pour tous les francophones ?
Le français, le même bain sonore pour tous les francophones ? Crédits : alashi - Getty

Dès avant la Première Guerre mondiale, le linguiste Ferdinand Bruneau était préoccupé par la perte des accents régionaux dans la langue française. Grâce à des extraits issus du formidable fonds d'archives sonores qu'il nous a laissé, conservé à la Bibliothèque nationale de France, cette émission tente, en compagnie des linguistes Henriette Walter et Philippe Boula de Mareuil, d'ébaucher une histoire du "rêve" obsessionnel d’un français "pur", et des tentatives d’uniformisation de la langue contre les patois et les parlers locaux auxquelles il a donné lieu.

Intervenants
  • professeur honoraire de linguistique à l'université de Haute-Bretagne, ancienne directrice du Laboratoire de Phonologie EPHE (4e Section) Paris, Présidente de la Société Internationale de Linguistique Fonctionnelle, Membre du Conseil Supérieur de la
  • chercheur en linguistique au CNRS. Il étudie la variation dans la parole, les accents étrangers, sociaux ou régionaux et les différents styles de prononciation, auteur notamment de «D’où viennent les accents régionaux? » (éd. du Pommier)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......