LE DIRECT
Le prophète Mohammed Mohammed – Miniature turque, fin du XVIème s. (copie d’après un manuscript daté de 1368). A gauche, la naissance du Prophète, accueilli par les Anges ; à droite, la mort du Prophète, son beau-père et successeur penché sur lui.
Épisode 28 :

Le corps du Prophète // Le langage du paysage

52 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la 5ème édition des Rendez-vous de l'histoire de l'Institut du Monde Arabe, consacrée cette année au thème du corps, Emmanuel Laurentin et Valérie Hannin reçoivent Sobhi Bouderbala. En deuxième partie d'émission, Romain Bertrand détaille une histoire du regard porté sur la nature...

Le prophète Mohammed Mohammed – Miniature turque, fin du XVIème s. (copie d’après un manuscript daté de 1368). A gauche, la naissance du Prophète, accueilli par les Anges ; à droite, la mort du Prophète, son beau-père et successeur penché sur lui.
Le prophète Mohammed Mohammed – Miniature turque, fin du XVIème s. (copie d’après un manuscript daté de 1368). A gauche, la naissance du Prophète, accueilli par les Anges ; à droite, la mort du Prophète, son beau-père et successeur penché sur lui. Crédits : Archiv Gerstenberg/ullstein bild - Getty

Le corps dans le monde arabe : le corps du Prophète

La Fabrique de l'histoire, partenaire des Rendez-vous de l'histoire de l'Institut du Monde Arabe reçoit Sobhi Bouderbala pour clôturer cette semaine spéciale consacrée à l'histoire des corps. Emmanuel Laurentin et Valérie Hannin, directrice de la rédaction du magazine L'Histoire' dont le dernier numéro est consacré à la question du corps en islam, s'entretiennent avec l'auteur de l'article "Le Prophète et ses femmes" de l'actualité de la recherche autour des sources informant sur la vie de Muhammad, ou Mahomet. Ces récits, souvent plus hagiographiques que biographiques, comportent de nombreux passages mentionnant ses épouses et concubines : l'occasion de dépeindre l'exemplarité d'un corps envoyé pour être un modèle incarné, mais aussi de brosser le tableau des luttes politiques qui se trament autour de la figure de l'envoyé de Dieu. 

Dans un hadith, un "dit" du Prophète, il commente : "De notre monde m'ont été rendus aimables les parfums et les femmes". L'histoire du Prophète peut être divisée en deux parties, qui correspondent d'ailleurs à la division des sourates dans le Coran : une période mecquoise, et une période médinoise. Dans la période mecquoise, on voit un Prophète plutôt monogame, fidèle à sa première femme Khadija ; ensuite l’Hégire qui va lui donner ce rôle de chef de communauté, de chef politique et qui va aussi transformer sa vie privée, avec la conclusion de plusieurs mariages correspondant à mon sens à des alliances stratégiques : il s'agit des femmes de ses plus proches compagnons, des grands notables mecquois ou tribaux de l'époque. Mais les textes insistent aussi beaucoup sur le désir et sur l'amour qu'avait Muhammad pour les femmes, notamment la captive juive Safiya. Sobhi Bouderbala

Crédits :

Retrouvez l'intégralité du programme des Rendez-vous de l'histoire de l'Institut du Monde Arabe du 11 au 14 avril 2019, en partenariat avec France Culture. 

L'art de regarder et de décrire le monde

Fruit de l’arbre à pain (Artocarpus), dessin tiré de "L'Archipel malais : le pays de l'orang-outang, et des oiseaux de paradis. Une narration du voyage, avec des esquisses de l'homme et de la nature", 1861-1862, du naturaliste Alfred Russell Wallace.
Fruit de l’arbre à pain (Artocarpus), dessin tiré de "L'Archipel malais : le pays de l'orang-outang, et des oiseaux de paradis. Une narration du voyage, avec des esquisses de l'homme et de la nature", 1861-1862, du naturaliste Alfred Russell Wallace. Crédits : Getty

En deuxième partie d'émission, l'historien Romain Bertrand vient nous présenter son dernier ouvrage, Le détail du monde (Seuil, 2019). Partant du constat que les mots nous manquent désormais pour décrire l'infinie diversité de la nature, Romain Bertrand brosse le portrait de ces figures de naturalistes du XIXème siècle, porteurs de l'idéal d'un savoir universel, tirant ses ressources tant de la littérature que de la science. Un véritable plaidoyer pour un regard et une langue plus attentifs à l'environnement, plus méticuleux dans sa description, dans l'optique de mieux le préserver.

Le dialogue de Wallace avec Humbolt, et de Humbolt avec Goethe, etc est l'incarnation de ce moment qui s'est perdu ou étiolé, ce moment où ce que nous appelons aujourd'hui la science et la littérature conversaient au sens propre, et d'une certaine manière s'offraient mutuellement les moyens d'aller vers une description de plain-pied du monde, où l'humain n'était pas le seul qui comptait. Romain Bertrand

D'une certaine manière, et sans réunir d'une généalogie l'ensemble de ces moments, on peut les travailler pour montrer à quel point le contraste est grand. Entre d'une part cette fin du XVIIIème siècle qui charrie avec elle des siècles d'un rapport descriptif très particulier au monde naturel depuis Pline au moins et la pensée analogiste de la Renaissance, et d'autre part un art de la description qu'on peut ranger sous la double rubrique de la volonté de rendre compte de la nature dans les moindres détails et dans les plus petites de ses existences, et en même temps de le faire en restant à la surface des choses. Un mode de classification qui avant de penser à l'incision des êtres essaye de les assembler et de les ordonner dans la façon où ils apparaissent, dans la surface de leur surgissement. Dans le Voyage aux régions équinoxiales de Humbolt, cette histoire naturelle-là jette ses derniers feux. Il y a un autre moment, celui des années 1930 où en particulier à travers les textes de Paul Valéry ou la poésie de Francis Ponge, le constat est dressé de la perte de ces lexiques ou de ces outils narratifs qui permettaient d'aller vers ce rêve - qui n'a jamais été qu'un rêve, un horizon, mais aussi l'intérêt particulier de cette quête descriptive était aussi d'obliger à prendre le temps de l'attention, et donc du souci du monde, donc aussi de la compassion. Romain Bertrand

Chroniques

9H53
4 min

C'était à la une

Le 29 mars 1939, Madrid capitule
Intervenants
  • Maître-assistant à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, spécialiste des premiers siècles de l'islam
  • Directeur de recherche au Centre de recherches internationales (CERI), spécialiste de l’histoire connectée.
  • Directrice de la rédaction du magazine L'Histoire.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......