LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Evacuation d'enfants depuis Santander, pendant la guerre civile espagnole, 1937 // Margaret Thatcher alors leader de l'opposition prend la parole à un meeting pour le maintien du Royaume-Uni dans le Marché Commun, le 17 mai 1975
Épisode 33 :

Festival L'histoire à venir

53 min
À retrouver dans l'émission

Une émission spéciale en direct de Toulouse pour la troisième édition du festival L'Histoire à venir. Objectif : "Réengager le savoir, mettre la recherche en lumière, renouer le dialogue citoyen avec l’histoire, renforcer le pacte entre la démocratie et la connaissance" : tout un programme !

Evacuation d'enfants depuis Santander, pendant la guerre civile espagnole, 1937 // Margaret Thatcher alors leader de l'opposition prend la parole à un meeting pour le maintien du Royaume-Uni dans le Marché Commun, le 17 mai 1975
Evacuation d'enfants depuis Santander, pendant la guerre civile espagnole, 1937 // Margaret Thatcher alors leader de l'opposition prend la parole à un meeting pour le maintien du Royaume-Uni dans le Marché Commun, le 17 mai 1975 Crédits : Universal History Archive/UIG et Central Press/Hulton Archive - Getty

Créé en 2017 à l’initiative de la librairie Ombres blanches, du théâtre Garonne, de l’université de Toulouse et des éditions Anacharsis, le festival "L'histoire à venir" revient pour sa troisième édition. Pour rendre compte au mieux de cet événement, Emmanuel Laurentin, Anaïs Kien et Séverine Liatard sont aujourd'hui en direct des studios de France Bleu Toulouse avec leurs invités. 

Charles-Henri Lavielle, co-fondateur des éditions Anarchasis et à ce titre co-organisateur, ouvre cette émission par une présentation du festival, et notamment du thème retenu pour cette édition, "En commun". Comme l'annonce l'éditorial du festival :

Dans la démocratie athénienne comme dans la Chine impériale, dans les campagnes médiévales européennes comme dans les sociétés amérindiennes, la question du « commun » s’est posée, comme socle idéologique, catégorie de l’imaginaire ou moteur de la vie collective. Pour sonder ce « En commun », appréhender ses dynamiques, la façon dont il s’élabore et nous fait agir, nous envisagerons les mille et une formes qu’il a prises dans l’histoire, tout autour de la planète : pratiques communautaires, vie des communautés religieuses, idéaux et utopies communistes, usages politiques du commun, etc.

Historiens et étudiants

Comme chaque année, un grand historien s'entretient en ouverture du festival de son travail et de ses recherches avec des étudiants. Pour cette édition, marquée par le mouvement des Gilets Jaunes et l'intensification des revendications écologiques par les collégiens, lycéens et étudiants, Gérard Noiriel vient parler de son histoire de l’immigration, de la classe ouvrière et des mouvements sociaux, mais aussi de l’articulation entre recherche et engagement personnel. Une rencontre à laquelle a assisté Séverine Liatard et dont elle fait le compte-rendu. 

De nouvelles perspectives sur la "Retirada"

Célia Keren, qui participe au labo d'histoire "De la fuite à l’exil: les expériences des réfugiés espagnols en France" aux côtés de Maëlle Maugendre jeudi 23 mai à 18h30, présente ses recherches sur l’évacuation en France d’une dizaine de milliers d’enfants espagnols pendant la guerre d’Espagne. Faisant l'histoire d'un déplacement volontaire plutôt que d'une migration forcée, d'une mobilisation d'acteurs divers plutôt que le simple récit d'une expérience vécue, elle déplace le curseur habituel des études sur la Retirada. Et s'attache notamment à souligner la discrimination opérée entre les types de réfugiés, et les discours entre politique et humanitaire qui accompagnent leur prise en charge.

L'histoire des déplacements de population pendant la guerre civile espagnole est passionnante, extrêmement complexe à étudier. Il y a des migrations un peu dans tous les sens, de toutes sortes de gens. Ce que montrent les historiens des migrations aujourd'hui, c'est qu'on parle très rarement d'un déplacement d'un point A à un point B : c'est un grand "remue-d'hommes". Les tout-premiers exilés sont plutôt des gens de droite, des monarchistes et des phalangistes qui habitent à Madrid ou à Barcelone et qui prennent peur parce que le coup d'Etat est suivi de prises d'armes. Célia Keren

L'Europe en commun à l'heure des élections européennes

Pour résonner avec l'actualité de ce week-end électoral et de Brexit, nous nous entretiendrons ensuite avec Aurore Gaillet, juriste et professeure de droit qui participera au labo d'histoire "L’Europe en commun : ce qui nous lie" vendredi 24 mai, de 11 h à 12 h 30. L'occasion de se demander ce qui, en dehors des intérêts économiques, fait l'unité de l'Union Européenne : l'histoire, le droit, les représentations ? 

Il y a une communauté des juristes européens bien avant le XIXème siècle, depuis la redécouverte du droit romain notamment. S'agissant des Français et des Allemands, les rapports sont assez ambigus au fur et à mesure de l'histoire politique : il y a des interruptions pendant les guerres mondiales, mais la vraie rupture est 1870, la première guerre franco-allemande. Mais en même temps cette fin du XIXème allemand est une période très importante de pensée juridique allemande qui exerce une grande fascination sur les juristes français : ces rapports ne sont jamais vraiment interrompus, et c'est ce qui contribue à forger une unité juridique européenne. Aurore Gaillet

Intervenants
  • Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, membre junior de l'Institut Universitaire de France
  • Professeure des Universités en droit public, Directrice du Collège Supérieur de Droit de Toulouse, membre junior de l'Institut Universitaire de France
  • Co-fondateur des éditions Anacharsis
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......