LE DIRECT
Prise d'Antioche lors de la première croisade, en 1098, miniature de Guillaume de Tyr.
Épisode 2 :

Les multiples "je" des croisades

52 min
À retrouver dans l'émission

A la fois récits personnels des participants et sources historiques fondamentales, les témoignages des croisades sont nombreux tout en différant radicalement les uns des autres, tant de par l'événement qu'ils tentent de décrire que de par leur contexte d'écriture, leur langue ou leur forme...

Prise d'Antioche lors de la première croisade, en 1098, miniature de Guillaume de Tyr.
Prise d'Antioche lors de la première croisade, en 1098, miniature de Guillaume de Tyr. Crédits : API/Gamma-Rapho - Getty

Deuxième temps de notre série consacrée au témoignage, Emmanuel Laurentin et Victor Macé de Lépinay reçoivent ce matin Catherine Croizy-Naquet, professeure de littérature du Moyen-Age à l'Université Paris 10-Nanterre, et Anne-Marie Eddé, professeure émérite d'histoire médiévale à l'Université Paris 1, pour une émission consacrée aux nombreux récits et témoignages portant sur les croisades. De l'anonyme Gesta Francorum et aliorum Hierosolimitanorum (Histoire anonyme de la première croisade dans sa version française) à la Vie de Saint Louis de Jean de Joinville, en passant par La conquête de Constantinople de Geoffroi de Villehardouin, les récits à la première personne sont nombreux et se constituent en véritables sources historiques. Mais quel statut accorder à ces textes qui se constituent peu à peu en un genre à part entière, celui des "Mémoires" personnels ? Quelles voix, quelles langues, quelles représentations charrient-ils ? Comment les Arabes se saisissent-ils quant à eux de cette histoire, et les formes littéraires qu'ils privilégieront pour cela sont-elles semblables à ces témoignages ? 

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......