LE DIRECT

Sociologie et histoire 1/4

55 min
À retrouver dans l'émission

Sociologie et histoire 1/4
Sociologie et histoire 1/4
Sociologie et histoire 1/4 © Albin Michel Début aujourd'hui dans **la Fabrique** d'une série de quatre émissions dans laquelle on va se pencher sur les rapports qu'ont entretenu dans le temps histoire et sociologie : évolutions en parallèle, croisements, concurrence, apports. Avec notre invité grand témoin, lui-même venu des lettres et de la sociologie et pourtant riche dans ses travaux de pratiques historiographiques, on fait ainsi l'inventaire de quelques grands moments, grands échanges depuis la fin 19e entre la sociologie et l'histoire. On commence avec Braudel, et on s'intéresse quelques temps aux Annales ou encore à l'école de Chicago, toutes ces années passées à délimiter, borner les disciplines. Comme s'il y avait deux grandes tendances, une sociologie chargée de dire l'inédit, quand l'histoire elle s'inscrit dans le long terme. Pourtant, **Christian Topalov** confirme qu'il a surtout appris dans "*des rencontres, des destabilisations* ". Ce qui l'amène à définir alors quelques questions de méthode précises - le travail sur les archives, par exemple, à dissocier du travail sur la statistique ? (cf. Durkheim). Mais ce qui reste au bout du compte, notamment lorsque l'on discute ici de la notion de "socio-histoire" telle qu'elle est à l'oeuvre avec la revue Genèses, c'est finalement un plaidoyer pour des croisements et des échanges entre les deux discplines. Le "*besoin d'histoire en sociologie pour prendre de la distance par rapport au présent* ".
Intervenants
  • sociologue et historien, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris)
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......