LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hydrothérapie, hôpital Sainte-Anne, Paris, France, gravure de Jules Gaildrau tiré de L'Illustration, Journal Universel, No 1304, 22 février 1868.
Épisode 2 :

La folie à Paris

52 min
À retrouver dans l'émission

Les fous ont-ils une place dans la ville ? Plongée dans ce Paris des aliénés, pour explorer la façon dont la capitale a pu éloigner, enfermer, ou soigner la folie du XVIIème au XXème siècle. On y découvre aussi comment certaines expériences propres à Paris donnent naissance à de nouvelles "manies"..

Hydrothérapie, hôpital Sainte-Anne, Paris, France, gravure de Jules Gaildrau tiré de L'Illustration, Journal Universel, No 1304, 22 février 1868.
Hydrothérapie, hôpital Sainte-Anne, Paris, France, gravure de Jules Gaildrau tiré de L'Illustration, Journal Universel, No 1304, 22 février 1868. Crédits : Getty

"La folie à Paris", une promenade radiophonique de Séverine Liatard, réalisée par Séverine Cassar.

Un parcours donc, autour de certains lieux d’enfermement des aliénés du XVIIème au milieu du XXème siècle, en compagnie de Benoît Majerus, spécialiste de l’histoire de la psychiatrie et professeur à l’université de Luxembourg.

La ville, et plus particulièrement la capitale, est un observatoire particulier de la folie du fait notamment de la densité de sa population et de la présence accrue de dispositifs de surveillance, d’enfermement, puis de soin à destination de ces irréguliers considérés comme fous.

Nous vous emmenons de l’hôpital de la Salpêtrière construit au XVIIème pour enfermer les mendiants, les indigents et des détenus ; à l’hôpital Saint-Anne inauguré en 1867 pour accueillir spécifiquement les aliénés observés, diagnostiqués désormais par le médecin psychiatre  ; en passant par le Bon Marché d’où émerge une nouvelle monomanie, la kleptomanie, considérée comme une maladie parisienne, féminine et bourgeoise ; à la Maison du Docteur Blanche à Passy destinée à accueillir l’élite parisienne fortunée, signe de la mise en place d’une psychiatrie à deux vitesses... 

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......