LE DIRECT

Au fond du zoo à droite

1h
À retrouver dans l'émission

S'avancer à pas de loup, c'est marcher sans bruit, arriver sans prévenir, comme pour surprendre une proie. Ce que le pas de colombe et le pas de loup ont en commun, c'est qu'on ne les entend guère. Mais l'un commande la guerre et l'autre commande silencieusement la paix disait le philosophe Jacques Derrida dans son séminaire de l'année 2001-2002 consacré à « La bête et le souverain ». Il en est de l'homme et de l'animal comme du loup et de la colombe. Quand il ne fait pas de l'animal sa proie l'homme se met à l'écoute du silence des bêtes. Quand il fait société avec les animaux il les reconnaît comme son semblable. C'est ainsi que dans un poème d'Apollinaire, l'ours et le singe sont dits " animaux sages ". Et que dans les Fioretti de Saint François d'Assise le " très féroce loup de Gubbio " devient " frère Loup ". Tandis que les tourterelles sauvages forment avec le Saint une communauté hybride. Or tout se passe aujourd'hui comme si la reconnaissance de l'animal par la science, par l'éthologie et la zoologie notamment, témoignait d'une réalité immémoriale que le sens commun, les religions, les contes et légendes aussi bien que la poésie exprimaient : les bêtes sont aussi, à leur façon, des personnes. Ce que le bestiaire médiéval rendait si bien : Goupil et Ysengrin, la sagesse de la chouette et la cruauté du loup. Ce que les contes traduisaient si bien par " du temps que les bêtes parlaient », nous le retrouvons aujourd'hui de plus en plus chez certains zoologistes, certains journalistes scientifiques, certains écrivains et philosophes. Les hommes ont toujours vécu dans la compagnie des animaux, mais il est encore pour l'heure le seul animal qui s'essaie à écrire des livres sur les autres animaux, à partir des animaux, en compagnie des bêtes...

Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......