LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Demain les post-humains

1h
À retrouver dans l'émission

A quoi rêve un post-humaniste? Il est las de notre monde ancien ; il méprise nos petits arrangements avec le sexe et la mort ; il se joue de la finitude humaine. Soit. Mais à quoi rêve-il au fond ? De corps plastifiés,de mutations génétiques, de mécanismes cellulaires, de réseaux de bactéries, de biotechnologies, de robotique. De tout cela, sans doute. Il se plaît à imaginer une solitude nouvelle. Non de changer la vie, mais l'homme dont il voudrait repousser les limites physiologiques et augmenter son être. Il jubile devant les milliards de transistors qui contaminent la nouvelle civilité instaurée par le développement de l'informatique. Il se prépare à vivre éternellement. C'est un homme machine qui baigne dans la réalité technologique avec la naïveté du prophète et le sérieux de l'expert en prospective. Il y a tant de choses à penser dans le domaine des biotechnologies, tant de choses à reformuler, qu'il nous met en demeure de sortir de la conception classique de l'homme. Le post-humaniste tente de conjurer l'effroi technologique, par une espérance folle, mais sincère, capable de transformer la nature humaine. Il pourrait dire à l'instar de Dick : « si ce monde ne vous attire pas, allez voir s'il n'y en a pas un autre ! ». Car de cet exil, de cette perte de référents, il se délecte, telle Donna Harraway, cette féministe et sociologue américaine, qui aspire à la venue d'enfants nés d'une matrice technologique. Le posthumaniste est un lyrique au pays des « cyborgs », ces créatures constituées par le couplage d'un mécanisme de bio-feedback contrôlé par ordinateur et d'un organisme. C'est un mutant. Aujourd'hui nous irons à sa rencontre...?

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......