LE DIRECT

Le Nouvel Age du Travail

1h
À retrouver dans l'émission

Il y a ceux qui sont malades du travail, au point de vouloir échapper à ses contraintes, et qui parfois se suicident. C'est ainsi que depuis février 2008, vingt et un salariés de France Telecom se sont donnés la mort. Il y a ceux qui vivent leur travail dans l'allégresse et vont au boulot en sifflotant. N'éxagérons pas. Pourtant, ce contraste n'est pas une pure invention. Quand on interroge les Français sur le sens qu'ils donnent au travail, on constate un clivage entre deux camps à peu près égaux : d'une part ceux pour lesquels c'est un moyen pour les individus de s'épanouir, d'autre part ceux qui considèrent que c'est une contrainte nécessaire pour subvenir à ses besoins. Ces perceptions subjectives doivent cependant être complétées par une pensée nouvelle du travail permettant de penser politiquement son organisation. Pour mieux appréhender le travail, il faut en effet le regard du clinicien. Le travail, c'est d'abord le fait de travailler : des gestes, des savoir-faire, la mobilisation de l'intelligence, réagir à des situations... Ce n'est pas seulement le rapport salarial ou l'emploi... Comment faire émerger de nouvelles habiletés ? Comment faire que le travail ne soit pas uniquement aliénation ? Qu'il puisse être facteur d'accomplissement ? Fort de son expérience de « médecin du travail », Christophe Dejours , psychanalyste et psychiatre, qui a publié en 1998 Souffrance en France (Seuil), et publie cette rentrée pas moins de trois ouvrages sur le suicide au travail et le travail vivant, sera notre interlocuteur pour tenter de cerner ces questions...

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......