LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les années 1960 aujourd'hui : un moment politique

57 min
À retrouver dans l'émission

Première émission d'une série de quatre autour de l'ouvrage écrit sous la direction de Patrice Maniglier *Le moment philosophique des années 1960 en France * (à paraître le 20 avril 2011aux PUF).

Judith Revel, philosophe, née en 1966, dernier livre paru, « Foucault une pensée du discontinu », Mille et Une Nuits, 2010.

Sthéphane Legrand, né en 1975, auteur en particulier du « Dictionnaire du pire », éditions de l’Inculte, 2010.

Mathieu-Potte Bonneville, né en 1968, auteur notamment de Foucault et les normes, 2007…

===========================================

L’héritage des années 1960 marque en profondeur notre présent. Bien plus qu’on ne l’admet. Ce n’est pas uniquement un jugement personnel, mais c’est ce qu’on entend parmi les architectes, les urbanistes du paysage, les écrivains, les philosophes, et les artistes. Les traces physiques de ce passé récent sont encore palpables. Tandis que le projet social qui fut alors imaginé semble s’effondrer en même temps que les tours et barres d’immeubles qui l’ont porté. Il n’est que « La Maison de la Radio » pour résister à cette usure. Il n’est que les déçus des années 1980 pour vouloir réactiver l’esprit et l’héritage de ces années sous tension. Elles commencent aux accords d’Evian en 1962 et se terminent ou se prolongent avec mai 1968. La parution du livre intitulé « Le moment philosophique des années 1960 » aux PUF sous la direction de Patrice Maniglier n’est pas tout à fait le fruit du hasard : pourquoi revenir aujourd’hui sur les années 1960 ? On dira qu’elles ont constitué un événement transversal pour la pensée dans toutes ses dimensions politique, philosophique, esthétique, scientifique, et nombre de questions posées alors restent ouvertes. Cela est vrai. Mais elles furent aussi ces années où en même temps que surgissait une nouvelle classe d’âge, une nouvelle culture, de nouvelles mœurs, s’imposait un nouveau marché : celui de la jeunesse, précisément, qu’on aurait tort de cantonner dans les allées de la contre-culture et du renouveau à tout crin. Un demi siècle nous sépare de cette décennie. C’est la bonne distance pour se poser la question simple selon les auteurs de ce collectif : que s’est-il donc passé pour la pensée – et les corps – pendant les années 1960 ?

Pendant 4 semaines, dans une série de quatre émissions, « La Fabrique de l’Humain », sans nostalgie, ni souci de commémoration, tentera de répondre à cette simple question..

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......