LE DIRECT

Série : La santé mentale, n°1 : Santé mentale et néolibéralisme

1h
À retrouver dans l'émission

Depuis le rapport de mission demandé en 2001 par Bernard Kouchner aux docteurs Eric Piel et Jean-Luc Roeland, intitulé « De la psychiatrie vers la santé mentale », jusqu'au plan « Psychiatrie et santé mentale 2005-2008 », initié par Philippe Douste-Blazy et soutenu par Roselyne Bachelot, la politique de santé mentale occupe un espace de plus en plus large dans l'organisation du système de soins qui s'y rapporte. Elle ne concerne plus seulement la souffrance psychique au sens restreint, mais l'ensemble des troubles relationnels qui caractérisent le comportement d'un individu jugé inapte à vivre en société, comme on le dirait d'une jeune recrue à se présenter sous les drapeaux. C'est ainsi que les troubles psychiques se doublent maintenant de troubles du comportement et les troubles relationnels de troubles à l'ordre social. Les hommes imparfaits n'ont plus droit de cité, et le mal de vivre est stigmatisé. Un idéal de conformité tente de s'imposer socialement. Il suit en cela, les nouvelles classifications américaines des maladies établies par le DSM (2000) - Diagnostic et Statistiques des troubles Mentaux. Reste que l'extension du domaine de la santé mentale pose de redoutables problèmes de civilisation. Que se passe-t-il au juste dans le monde de la psychiatrie, de la psychanalyse, des psychologues, des experts de santé, de l'administration, pour que de tels plans viennent bouleverser à ce point notre conception de « la santé mentale » ? Ce seront les questions du jour...

Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......