LE DIRECT
Qui écrira la suite de Radio France ?

Faut-il s’inquiéter pour l’avenir de la radio publique ?

20 min
À retrouver dans l'émission

Mercredi, le PDG de Radio France Mathieu Gallet a été démis de ses fonctions par le CSA. Cette décision intervient alors que le gouvernement prévoit un vaste plan de réforme de l'audiovisuel public en 2018. Faut-il alors s’inquiéter pour l’avenir de la radio publique ?

Qui écrira la suite de Radio France ?
Qui écrira la suite de Radio France ? Crédits : Ludovic Marin - AFP

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, réuni mercredi en assemblée plénière, a décidé de retirer son mandat au président de Radio France Mathieu Gallet, condamné en 1ère instance le 15 janvier dernier à une peine d’un an d’emprisonnement avec sursis et au paiement d’une amende de 20 000 euros pour délit de favoritisme, lors du mandat qu’il exerçait à l’Institut national de l’audiovisuel. 

Mathieu Gallet a fait appel du jugement, mais la décision du CSA prendra de toute façon effet le 1er mars. Cette révocation, inédite dans l’histoire, suscite des forts remous en interne dont il nous semble important de donner les enjeux. Car au-delà du cas de Monsieur Gallet et de l’exemplarité des chefs d’entreprise publique, dont nous ne discuterons pas ici, c’est l’avenir de la radio qui est en jeu, à un moment où les pouvoirs ont annoncé une vaste réforme de tout l’audiovisuel public.

Que se prépare-t-il au gouvernement ? Faut-il s’inquiéter pour l’avenir de la radio publique française ?

Jean-Paul Quennesson : il y a des études qualitatives qui traduisent la vision que l'auditeur et le citoyen ont de cette maison : 73% des auditeurs voient la différence entre le public et le privé. Ça s'élève à 96% pour France Culture. Alors pourquoi tenter de toucher, d’abîmer, et je dirai plus gravement, de discréditer un modèle ?

André Gattolin : l'idée que nous avons défendue dans le rapport ce n'est pas de créer une "BBC à la française". Le principe de la "holding" c'est d'avoir une vision et une organisation commune sur la mutualisation. Parce que l'enjeu fondamental aujourd'hui c'est la mutation numérique.

Liens : 

  • "Pour un nouveau modèle de financement de l'audiovisuel public" Le rapport de 2015 des sénateurs André Gattolin et Jean-Pierre Leleux.
  • Le site du syndicat Sud Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......