LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation contre le pass sanitaire le 28 août 2021

Rentrée politique et sociale / Union Européenne face à la crise migratoire

24 min

Comment va s'annoncer cette rentrée politique et sociale sur fond de Covid et de manifestations anti pass sanitaire ? Comment l'Union Européenne va-t-elle se mettre d'accord face à la crise migratoire qui s'annonce ?

Manifestation contre le pass sanitaire le 28 août 2021
Manifestation contre le pass sanitaire le 28 août 2021 Crédits : SYLVAIN THOMAS - AFP

Trois correspondants de la presse étrangère nous livrent leur regard sur deux actualités de la semaine : la rentrée politique et sociale annonce-t-elle un retour à la normalité ? L'Union Européenne peut elle s'unir face à la crise migratoire qui s'annonce ? 

Richard Werly, Le Temps

Je crois que nous sommes prêts à cette rentrée, nous avons l'habitude de porter le masque. Les manifestations s'étiolent cela ne peut pas durer à un moment où les familles vont commencer à protéger les enfants il y aura plus de vaccinés.

Marc Bassets, El Pais

Cette normalité revient avec prudence mais les mesures mises en place avec le pass sanitaire ont fonctionné, et cela revient un peu à la normale. Voir la France manifester et descendre dans la rue c'est aussi un signe de la normalité française. 

Aysegul Sert, journaliste indépendante 

J'admire en France cette liberté de manifester. Avec cette loi qui est passée, on a vu plus de personnes aller se faire vacciner même si je trouve Olivier Véran un peu optimiste, le retour à la normale ne sera pas avant 2023 je pense, car encore beaucoup de pays dans le monde n'ont pas reçu les vaccins, donc tout est relatif.

L'Union Européenne demande avec des mots diplomatiques aux Afghans de rester au loin. Elle a décidé d'être une forteresse, et de ne plus prendre de responsabilités sur les droits de l'homme.

Marc Bassets, El Pais

L'Espagne a décidé d'accueillir des réfugiés Afghans en danger. Il y a un consensus européen pour les accueillir hors d'Europe, il y a le souvenir de 2015 avec Merkel, c'est une autre Europe dans laquelle on est, les gouvernements ont peur de la réaction d'une supposée vague migratoire qui ferait augmenter l'extrême droite. 

Richard Werly, Le Temps

La Suisse n'accueille que 300 Afghans et c'est bien triste. Les Européens ont une responsabilité, ils sont unis sur ce qu'il faut faire de ces migrants mais ne sont pas d'accord sur le "comment", et le risque de désunion va ressurgir. 

Intervenants
  • Correspondant du journal suisse Le Temps
  • Journaliste turque. Actuellement entre Paris et Istanbul, elle collabore notamment aux périodiques New York Times et The New Yorker
  • Correspondant d'El Pais à Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......