LE DIRECT
Minuit le 31 janvier sur le 10 Downing Street, résidence officielle et  lieu de travail du Premier ministre du Royaume-Uni

Médias : y a-t-il une vie après le Brexit ?

18 min
À retrouver dans l'émission

Comment les médias ont-ils couvert le Brexit ? Va-t-on continuer à s’y intéresser après le 31 janvier, jour de la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union européenne ?

Minuit le 31 janvier sur le 10 Downing Street, résidence officielle et  lieu de travail du Premier ministre du Royaume-Uni
Minuit le 31 janvier sur le 10 Downing Street, résidence officielle et lieu de travail du Premier ministre du Royaume-Uni Crédits : TOLGA AKMEN - AFP

This is the end... or maybe the beginning... En tout cas « ce n’est qu’un au revoir » chantaient les parlementaires britanniques mercredi, alors que le Royaume-Uni est sorti officiellement de l'Union européenne hier soir à 23 heures, minuit heure française. Alors que depuis trois ans et demi, la frénésie du Brexit ne s’est pas arrêtée, le 31 janvier 2020 sonne-t-il comme une fin ou un nouveau début pour les médias ? Depuis des années, le sujet fait la Une avec ses rebondissements, ses personnages clé, de Teresa May à Boris Johnson. Les journalistes spécialistes de l’Union européenne ou de l’économie n’ont pas eu le temps de s’ennuyer. Mais comment traiter d’un sujet aussi complexe sans lasser les lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs ? Et que va-t-il se passer maintenant ?

Les médias auront-ils une vie après le Brexit ?

Jon Henley, correspondant "Europe" à Paris pour The Guardian

Au Guardian, nous étions  très conscients du besoin de rétablir les faits et d'être rigoureux. Nous nous sommes rendus compte que nous n'avons pas fait, tout comme la BBC ou d'autres journaux sérieux et modérés en Grande Bretagne, nous n'avons pas fait assez pour contrer la propagande qui s'est créée contre l'Union européenne au fil des années. 

Marc Epstein, journaliste franco-britannique, ancien chef du service Monde de l'Express

Le sujet en lui-même du Brexit, du point de vue des médias, va changer. C'était un sujet très riche en affect et en émotions, et j'ai le sentiment que cela va se terminer, comme dans un couple, qui se sépare. Maintenant que l'on rentre dans les négociations de la séparation, je pense que cela va moins intéresser les médias du côté des européens du continent. 

Pour aller plus loin : 

Le «Guardian» chamboulé par l’interminable feuilleton, Libération

Brexit : la presse européenne nostalgique regrette “une perte pour l’UE, Courrier International

Brexit : enthousiasme ou appréhension, les unes de la presse britannique, La Croix

"Impossible de prédire ce qui va se passer" : les journalistes face au casse-tête du Brexit, France Info

Intervenants
  • correspondant aux affaires européennes au journal The Guardian
  • rédacteur en chef du service Monde de L'Express
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......