LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Présidentielle au Brésil : les médias ont-ils été partisans ?

19 min
À retrouver dans l'émission

Marie Naudascher, journaliste indépendante installée au Brésil et présidente de l’Association des correspondants étrangers <> Olivier Poujade, journaliste au service international de Radio France.

Crédits : Pool - Getty

Au terme d’une campagne qui a duré plusieurs mois, Jair Bolsonaro a été élu président du Brésil dimanche dernier avec 55% des voix. Au-delà des anathèmes, c’est le moment d’analyser la façon dont les médias dans leur ensemble, au Brésil comme en France, ont couvert cette élection. Ont-ils été partisans ? Ont-ils réitéré les erreurs faites pendant la campagne de Donald Trump ? Y a-t-il une responsabilité médiatique dans l’élection du candidat élu ? Est-ce qu’on a trop parlé de Jair Bolsonaro au détriment de son adversaire, le candidat du Parti des travailleurs Fernando Haddad ?

C'est un pays envoûté par le personnage de Bolsonaro comme il l'avait été par Lula auparavant. (...) Bolsonaro s'est construit sur des cendres, un pays ravagé économiquement avec 12% de chômage, sur un discours très critique, un rejet du Parti des travailleurs et un vide politique une fois que Lula a été écarté de la course à la présidentielle. Olivier Poujade. 

Quand on parle de Trump tropical, Bolsonaro c'est à l'extrême droite de Trump. On n'a pas exagéré. (...) Cette campagne cela a été un éco-système d’informations très nouveau avec les rumeurs qui circulaient sur les réseaux sociaux, sans plus aucun filtre ce qui est dangereux. Il y a eu très peu d'interventions à la télévision de Bolsonaro qui  n'a participé à aucun débat. Il a fait une seule intervention sur Record TV, deuxième chaîne du pays proche de Bolsonaro, de trente minutes, sans aucune contradiction, tous les codes comme les conférences de presse, l'agenda envoyé aux journalistes, nous n'y avons pas eu droit. Marie Naudascher

Sur les méthodes de Bolsonaro, Globo, les médias traditionnels, se sont retrouvés critiqués par Bolsonaro et les gens se sont détournés de ces médias. On n'a pas encore trouvé la solution pour faire face à ces fausses nouvelles sur les réseaux sociaux, c'est une technique de communication qui pénètre jusque dans les foyers, les gens se nourrissent de ça et ne les remettent pas en question.  Olivier Poujade

Intervenants
  • journaliste indépendante installée au Brésil et présidente de l’Association des correspondants étrangers
  • grand reporter à la rédaction internationale de Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......