LE DIRECT
Photo d'Ahmad Primo, postée sur son compte Twitter le 15 avril, où l'on voit son collègue photo-reporter Abd Alkader Habak, en Syrie.

Qu'est-ce qui fait la viralité d'une image ?

13 min
À retrouver dans l'émission

Le cliché du photographe syrien Abd Alkader Habak, en larmes, à genoux sur le sol, appareil photo en mains, a été largement diffusé sur les réseaux sociaux. Pourquoi cette image a-t-elle plus marqué qu'une autre ?

Photo d'Ahmad Primo, postée sur son compte Twitter le 15 avril, où l'on voit son collègue photo-reporter Abd Alkader Habak, en Syrie.
Photo d'Ahmad Primo, postée sur son compte Twitter le 15 avril, où l'on voit son collègue photo-reporter Abd Alkader Habak, en Syrie. Crédits : Ahmad Primo

C’est une photo qui a retenu notre attention cette semaine. Les réseaux sociaux ont participé à sa large diffusion. Ce cliché a été pris après le carnage samedi 15 avril qui a fait 126 morts près d’Alep dans l’explosion d’un véhicule piégé. Prise par le photographe syrien Ahmad Primo, elle montre un autre photographe, Abd Alkader Habak, en larmes, à genoux, appareil photo en mains. Derrière lui, le bus en feu. Très vite, cette image a fait le tour du monde. Pourquoi cette photo plus qu’une autre dans le bruit des images qui nous arrivent sans cesse ? Qu’est-ce qui fait la viralité d’une photo ?

Pour aller plus loin : une équipe de chercheurs, dont Xavier Alameda-Pineda de l'Inria Grenoble, cherchent à comprendre ce qui fait la viralité d'une image grâce à un système informatique analysant les clichés.

Intervenants
  • Rédacteur en chef photo du journal Libération et fondateur et ex-directeur de l'agence photo “Myop"
  • rédactrice en chef de la revue "6 mois"
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......