LE DIRECT
Asli Erdogan

Turquie : où en est la liberté de la presse ?

18 min
À retrouver dans l'émission

Alors que la journaliste et écrivaine turque Asli Erdogan, accusée de propagande par les autorités, a été acquittée ce vendredi 14 février, état des lieux de la liberté de la presse en Turquie.

Asli Erdogan
Asli Erdogan Crédits : Daniel ROLAND - AFP

On a appris hier à la mi-journée la relaxe de la romancière et journaliste turque Asli Erdogan. Son procès avait repris après trois ans de suspension et de reports, la justice l’accusant de propagande pro-kurde, d’« appartenance à un groupe terroriste » sur la base de quatre articles. Elle risquait jusqu’à neuf ans de prison. Ce procès, l’écrivaine qui a trouvé refuge en Allemagne, l’a suivi depuis Paris. 

Le cas d’Asli Erdogan est l’arbre qui cache la forêt. Dans une lettre adressée à ses collègues journalistes français, elle écrivait fin janvier: « La Turquie a lancé une guerre totale contre les Droits Humains, la littérature et pire encore, la CONSCIENCE ». Une vingtaine d’autres journalistes ont été arrêtés dans le contexte des purges qui ont suivi le coup d’État manqué de juillet 2016. Depuis, et l’émission « le Temps du débat » en faisait l’écho jeudi soir, la liberté de la presse et la liberté d’opinion ont encore régressé. Etat des lieux avec nos deux invitées.

Aysegül Sert, journaliste à Paris pour le New York Times et le New Yorker

Ce qui est difficile c'est qu'avant, quand vous disiez en Turquie "je suis journaliste, je suis là pour vous donner une voix" à un citoyen turc, il était content d'être écouté. Aujourd'hui même pour les médias internationaux présents sur place comme le Monde, le Figaro, la presse américaine pour laquelle je travaille, nous avons des difficultés à nommer nos sources, il y a cette peur qui est présente.

Ariane Bonzon , journaliste spécialiste de la Turquie, ancienne correspondante pour Arte pendant 10 ans en Turquie et autrice de Turquie, l’heure de vérité, éditions Empreinte, 2019.

C'est évident qu'il y a une peur en Turquie, et ces grands procès que l'on fait aux intellectuels, aux militaires que l'on veut combattre, sont mis en scène. Ces procès servent à donner de la visibilité à la nouvelle direction, la nouvelle idéologie que veut prendre le président Erdogan. Ce n'est pas ce qu'on fait ces journalistes nécessairement qui est mis en cause, c'est vraiment pour imposer une nouvelle ligne au pays.

Pour aller plus loin : 

La tribune d'Ahmet Altan, The Guardian

Turquie : la liberté de la presse à l’agonie, Le Soir

Asli Erdogan acquittée : «Je m’attends à tout moment à être de nouveau poursuivie», Libération

« La Turquie a lancé une guerre totale contre les Droits Humains », par Asli Erdogan, L'Obs

Intervenants
  • journaliste spécialiste de la Turquie et du Proche-Orient
  • Journaliste turque. Actuellement entre Paris et Istanbul, elle collabore notamment aux périodiques New York Times et The New Yorker
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......