LE DIRECT
Angélique Kidjo

Angélique Kidjo, la diva du Bénin

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans "Remain in light" (label Kravenworks), la chanteuse béninoise réinterprète l'album charnière de 1980 du groupe de David Byrne et Brian Eno, les Talking Heads. Prix de l’artiste citoyen de l’Adami 2018, Angélique Kidjo sera le le 9 juillet à Jazz à Vienne avec Ibrahim Maalouf.

Angélique Kidjo
Angélique Kidjo Crédits : Randy Holmes/ABC

Reine de l’afro pop, Angélique Kidjo est un trait d’union entre l’Afrique, les USA et l'Europe. A la fois chanteuse, compositrice, militante, elle est lauréate de 3 Grammy Awards et de l’Académie Charles Cros, et ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNICEF depuis 2002.

"Il a toujours été clair pour moi que je garderai toujours mon indépendance et ma liberté."

Mondialement connue à travers non seulement son travail artistique et ses interprétations musicales, quatorze albums et au moins autant de tournées internationales, mais aussi par son engagement, notamment en faveur des femmes noires.

"Dans #RemainInLight, j'ai aimé voir les cultures se rencontrer. Elles le font beaucoup plus facilement que les hommes ne se comprennent. Ce sont des thématiques universelles qui nous rassemblent dans la joie de vivre."

Musique et combat citoyen sont intimement liés chez elle. Elle est à l’origine de la création de la Fondation Batonga pour promouvoir la scolarisation des filles en Afrique. Deux figures tutélaires marquent son parcours : Aretha Franklin et Miriam Makeba.

"La révolution du féminisme est en route. Il doit passer avant tout par l'éducation, et dès la naissance."

A la fin de « La voix est le miroir de l’âme », son autobiographie parue chez Fayard l’an passé… elle disait redouter l’arrivée d’un monde, avec l’élection de Donald Trump, « où l’idéologie est reine, où l’on pointe toujours l’autre du doigt et où toute critique est menacée, découragée, par un tweet vengeur. ». Entre réflexions sur la crise des migrants, revendication des libertés citoyennes et artistiques et passion pour la musique, Angélique Kidjo nous fait partager, avec son énergie et son franc-parler, sa vision du monde.

"Les coups de poing de #BornUnderPunches, c'est cette logique d'instrumentalisation des problèmes pour ne pas faire face à ses responsabilités. C'est la corruption, qui pourrit tout."

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......