LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Antoine BELLO

29 min
À retrouver dans l'émission

Dans cette première partie, l'équipe de la Grande Table reçoit Antoine Bello , écrivain franco-américain. Il signe Les Producteurs (Gallimard, mars 2015), troisième tome d’une trilogie initiée en 2007 avec Les Falsificateurs, suivi par Les Eclaireurs en 2009(Gallimard).

Antoine Bello
Antoine Bello Crédits : clemence mary - Radio France

A lire : la critique d'Hélène Reynaert, libraire à Lille, à retrouver sur le site de notre partenaire Page des libraires.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans la "Petite Minute" de Thibaut Sardier : deux films, deux jeunesses. Beaucoup de films cette semaine ! Parmi eux, on peut en retenir deux qui, malgré leurs spécificités parlent de la jeunesse et de la société de leurs pays respectifs.

Avec Gente de Bien , de Franco Lolli, cap sur la Colombie et la difficulté d'un petit garçon à trouver sa famille. Le réalisateur y met en scène la rencontre difficile de deux milieux sociaux, ce qui implique de jouer délicatement avec des stéréotypes assez révélateurs :

Écouter
2 min
Écouter

Quant au film Tu dors Nicole , signé Stéphane Lafleur, il dresse le portrait d'une jeune adulte prise dans la langueur d'un été sans fin, qui doit subir la présence du groupe de musique de son frère et leurs interminables séances d'enregistrement... Des scènes musicales auxquelles le réalisateur tient particulièrement :

Écouter
2 min
Écouter

Pour réécouter la dernière partie " du pillage des oeuvres d'art", cliquez-ici

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......