LE DIRECT
Arnaud des Pallières

Arnaud des Pallières, Fragments d'une femme

28 min
À retrouver dans l'émission

"On ne naît pas femme, on le devient..." Le père de cinéma de "Michael Kohlhaas", le réalisateur et scénariste Arnaud des Pallières, revient avec "Orpheline", en salles mercredi : Les 4 saisons de la vie d'une fille à qui la vie n'a précisément pas fait de cadeau, si ce n'est être libre, et jolie.

Arnaud des Pallières
Arnaud des Pallières

Passé par les planches, formé à la Femis, réalisateur de Is Dead, un portrait de Gertrude Stein, de Disneyland, d'Adieu et de Parc, jusqu'à Michael Kohlhas, adapté d'une nouvelle d'Henrich von Kleist et présenté à Cannes en 2013, Arnaud des Pallières présente Orpheline, sans "s" puisque ces 4 portraits de femmes n'en font qu'une... Le film est d'après un scénario de Christine Berthevas qui réécrit là sa vie.

"Il y aurait beaucoup de contradictions entre les représentants des différents âges de ma vie. Si le moi d'il y a 15 ans me voyait aujourd'hui, il ne reconnaîtrait pas grand-chose."

"Je n'ai aucune position dominante sur mon personnage, seulement de l'amour et de l'admiration pour son courage."

Arnaud des Pallières, La Grande Table

Renée, Sandra, Karine, Kiki, sont quatre actrices différentes, pour interpréter quatre temps, quatre âges : 27, 20, 13 et 6, en ordre décroissant, par ordre d'apparition à l'écran. Part autobiographique, large part aussi d'imagination, c'est l'histoire d'une fille qui n'est pas heureuse et va se construire contre tout pour apprendre à l'être, mais surtout contre les hommes. Orpheline, c'est la quête d'un père ou de l'amour perdu d'un père, qu'elle cherche à travers tous les hommes qu'elle croise, qui pour certains voudraient la protéger, mais qui finissent toujours par se laisser rattraper par le désir qu'elle leur inspire. C'est aussi un portrait d'hommes, et pour une fois, ils n'ont pas la part belle. L'histoire d'une enfant projetée dans un monde d'adultes, d'une fille dans un monde d'hommes, fait par et pour les hommes.

"Le cinéma est un art très matériel et concret, un art du présent, ce qui rend difficile de répondre à des questions au conditionnel."

"Si ce film est dans mon désir féministe, il reste un film d'homme, fait par un homme. C'est toutefois le fruit d'une collaboration essentielle, entre un homme et une femme."

Arnaud des Pallières, La Grande Table

Sons diffusés :
- extrait de la bande-annonce du film Orpheline, Arnaud des Pallières
- extrait du film
- extrait de la chanson "Tearjerker", de l'album Room 29 de Chilly Gonzales et Jarvis Cooker
- extrait d'un discours de Jean-Luc Godard, archive INA, "A voix Nue"

Retrouvez le sociologue Jean-Louis Schlegel et l'écrivain François Jarrige, sur la technique, en deuxième partie d'émission

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......