LE DIRECT

Autour de Wiera Gran

1h27

Au sommaire de La Grande Table de ce Jeudi 27 janvier 2011 :

1ère partie : Table critique avec François Angelier, Joseph Gohsn et Gerry Feehily Autour du film Je suis un no man's land de Thierry Jousse et du livre Vampires de Thierry Jonquet (Le Seuil).

2ème partie : Autour de Wiera Gran

Agata Tuszynska et Jean-Yves Potel
Agata Tuszynska et Jean-Yves Potel Crédits : Radio France
Agata Tuszynska et Jean-Yves Potel ©Radio France / Géraldine Amblard Augustinus Sans doute n’avez-vous jamais entendu parler de Wiera Gran.Elle fut pourtant une grande vedette, dans son pays, la Pologne. Etoile montante de la chanson, jusqu’à la seconde guerre mondiale.Vedette incontournable des cabarets du ghetto de Varsovie, car on chantait aussi dans le ghetto.Une prison où elle se laissa enfermer pendant 16 mois, avant de réussir à s’enfuir, en août 1942. Ce fut-là peut-être sa plus grande faute : car après la défaite de l’Allemagne, la juive Wiera Gran sera accusée d’avoir entretenu des "relations amicales avec des personnes étant manifestement des agents de la Gestapo". C’est qu’on ne sort pas vivant d’une telle tragédie sans s’être compromis.Une suspicion qui la suivra jusqu’à la fin de ses jours, à Paris, en 2007.Destin tragique que celui de cette femme. Destin qu’**Agata Tuszynska** a choisi de retracer dans son livre qui vient de sortir chez Grasset : *Wiera Gran, l’accusée* . Et pour en parler avec l'auteure, nous avons voulu inviter l’historien** Jean-Yves Potel ** spécialiste de l’Europe centrale,et conseiller culturel à l’ambassade de France en Pologne de 2001 à 2005.
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......